Limoilou dans les années 1960 (140) : une spectaculaire collision sur la 18e Rue | 13 juin 2021 | Article par Jean Cazes

Con 18e Rue et 8e Avenue. 7 août 1961.

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Limoilou dans les années 1960 (140) : une spectaculaire collision sur la 18e Rue

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. On évoque cette fois la sécurité routière sur l'artère délimitant le Vieux-Limoilou et Lairet.

Publicité

La photo de l'en-tête et celle qui suit immortalisent un accident d'auto survenu le 7 août 1961. Elles sont tirées d’une série provenant du fonds du collectif de photographes du Soleil, Photo moderne. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet qui, par ailleurs, a identifié les voitures impliquées, soit une Buick et une Studebaker.

Prise en direction ouest, la scène réactualisée dans la galerie en bas d’article date du 25 mai 2021.

Ça ne date pas d'hier...

Ce spectaculaire accident est brièvement décrit et mis en contexte en page 3 du journal Le Soleil du 8 août 1961 :

« EN DEPIT DES LUMIERES DE CIRCULATION, des collisions sont enregistrées assez souvent sur la 18e Rue, au croisement de la 8e Avenue, et, dans la majorité des cas, il s'agit d'accidents majeurs. Il en a été ainsi, vers 6 h 30 hier soir. Les autos de M. H.-Claude Vézina, 60 rue Richelieu. Québec, et de M. Rodrigue Tremblay, du Lac St-Charles, se sont heurtées. Mme Claude Vézina, 33 ans, a dû être transportée à l'hôpital de l'Enfant-Jésus. Ses blessures ne sont pas graves. »

Toujours d'actualité, le problème de la sécurité sur cette artère a maintes fois été évoqué dans Monlimoilou. Et pour cause : seulement entre 2011 et 2016, près de 250 accidents s'y sont produits, selon des chiffres de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ)! La goutte qui a fait déborder le vase? La  tragédie du 15 janvier 2020, quand un couple a été fauché par un véhicule au coin de la 4e Avenue, exacerbant des années de mobilisation mobilisation citoyenne.

Rappelons qu'en février dernier, la Ville de Québec a dévoilé son bilan pour 2020 et le plan d’intervention pour 2021 dans le cadre de sa Stratégie de sécurité routière 2020-2024. Dans les zones identifiées comme accidentogènes, une première phase de correctifs sur la portion de la 18e Rue comprise entre la 1re et la 8e Avenue a été réalisée avec de la surveillance et l'ajout d’équipement visant la réduction de la vitesse.

Vous avez, vous aussi, déjà été témoins d'accidents dans ce secteur de la 18e Rue? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page Facebook!

Lire la capsule précédente de la série : Limoilou dans les années 1960 (139) : coin 4e Avenue et 10e Rue.