Limoilou dans les années 1960 (135) : compétition de souque à la corde | 7 février 2021 | Article par Jean Cazes

La 3e Avenue livrée à une épreuve de souque à la corde. 5 février 1966.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1960 (135) : compétition de souque à la corde

La série « Limoilou dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Publicité

Immortalisée le 5 février 1966, la photo à la une est tirée d’un négatif représentant une compétition de souque à la corde sur la 3e Avenue dans le Vieux-Limoilou (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène réactualisée dans la galerie au bas de l’article date du 1er février 2021. On repère notamment en arrière-plan le pont Dorchester, sur fond d’horizon sans les gratte-ciel de la Colline parlementaire, et plus près, la station-service Esso du Vieux-Limoilou. Sur la droite des photos, les Daigle J.A & Fils (barbiers, salon de beauté, équipements) et Aladin (salon de coiffure), qu’on retrouvait là à l’époque selon les Annuaires Marcotte de Québec (1822-1976), ont depuis fait place à Instant comptant et RE/MAX.

Une activité pré-carnavalesque?

Sur la droite, nous pouvons deviner, au rez-de-chaussée de l’immeuble du coin de la 5e Rue, la pharmacie Marquis qu’occupe depuis 2010 La Brûlerie Limoilou. 5 février 1966.
Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

« La souque à la corde est un sport qui oppose deux équipes de huit ou dix personnes dans une épreuve de force », explique-t-on dans l’Inventaire des ressources ethnologiques du patrimoine immatériel. Cette activité était-elle en lien avec le Carnaval de Québec ? On peut le présumer, même si en 1966, ce dernier a eu lieu du 10 au 22 février. Car toujours selon l’Inventaire :

« La souque à la corde a animé les foules pendant plusieurs années, de 1960 à 1970, avant de disparaître. Elle s’inscrivait en tant que compétition sportive au même titre que les courses de raquettes, de patinage, de chevaux et de curling. »

Pendant ce temps, en 2021, le Carnaval de Québec est en route depuis le 5 février, avec ses sculptures sur neige et glace. Il se tient cette année jusqu’au 14 février, en formule adaptée à la situation sanitaire, que présente Julie Rheaume dans son article Un Carnaval plutôt bien au chaud.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en entête, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir la capsule précédente de la série : Limoilou dans les années 1960 (134) : intersection 18e Rue et boulevard Henri-Bourassa.