Limoilou dans les années 1970 (54) : la promenade de la rivière Saint-Charles | 15 août 2021 | Article par Jean Cazes

Un segment de la rivière Saint-Charles en 1977, quelques années après sa bétonisation.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1970 (54) : la promenade de la rivière Saint-Charles

La série Limoilou dans les années 1970 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Coup d'œil sur un coin de la basse-ville qui a changé du tout au tout en seulement une quinzaine d'années!

Publicité

Immortalisée en 1977, la photo à la une est tirée d'une diapositive représentant une vue sur la promenade (description des Archives de la Ville de Québec).

Dans la galerie en fin d'article, la scène réactualisée, en direction ouest, date du 29 juillet 2021. On devine sur l'autre rive de la Saint-Charles, du côté de la Pointe-aux-Lièvres, l'immeuble principal du Village de l'Anse, ensemble résidentiel construit en 1971-1972. Au centre se profile depuis peu la nouvelle passerelle cyclopiétonne, qui relie Saint-Roch et Limoilou au niveau de la 8e Rue.

Du béton à la forêt linéaire

Phase IV de la renaturalisation des berges de la Saint-Charles. État des travaux, en octobre 2006, en amont du pont Drouin.
Crédit photo: Jean Cazes

En quelques années seulement, la spectaculaire métamorphose de ce paysage souligne hors de tout doute la réussite de la renaturalisation des abords du cours d'eau. Celle-ci avait été lancée par l'administration du maire Jean-Paul L'Allier en 1997. Ce vaste chantier urbain a donné plus tard naissance au parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles.

Nous avions déjà évoqué cette période de l'histoire de la rivière dans une précédente capsule historique. Un article publié en octobre 2006 sur Québec Urbain illustre en plusieurs points l'évolution de la phase IV de la renaturalisation des berges (photo). De l'est à l'ouest, cette phase s'est étirée du pont Samson jusqu'au voisinage de parc de l'Anse-à-Cartier, soit une longueur de 1,6 km.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en entête, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Vous avez des souvenirs ou des commentaires à partager concernant l'évolution des berges de la rivière de l'époque jusqu'à son verdissement, aujourd'hui? N’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook!

Voir le billet précédent de la série : Limoilou dans les années 1970 (53) : intersection 3e Avenue et 5e Rue.