Limoilou dans les années 1970 : le Miami Casse-croûte | 31 octobre 2021 | Article par Jean Cazes

Le Miami Casse-croûte en 1974.

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Limoilou dans les années 1970 : le Miami Casse-croûte

La série Limoilou dans les années 1970 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. On évoque aujourd'hui un petit casse-croûte de la 3e Avenue dont on cherche à éclairer la petite histoire.

Publicité

Immortalisée le 10 mars 1974, la photo de l'en-tête est tirée du fonds des célèbres photographes Lefaivre & Desroches. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet, auparavant gestionnaire des Archives du Photographe.

La scène réactualisée dans la galerie en fin d’article date du 26 août 2021. À cette adresse ouvrait en septembre 2020 la première succursale de la Société des cafés. Auparavant, le local du 986, 3e Avenue, était vacant depuis la fermeture de La folle fourchette, six mois plus tôt.

Selon la dernière publication des Annuaires Marcotte, qui ont existé de 1822 à 1976, le Miami Casse-croûte avait toujours pignon sur rue en cette dernière année.

Nous avons fait des appels à tous dans différentes communautés locales sur les réseaux sociaux. Ces appels suscitent souvent des partages de souvenirs familiaux ou personnels en lien avec d'anciens établissements de nos quartiers. Cette fois, nous n'avons pas pu obtenir d'autres informations sur ce casse-croûte de quartier.

Photos recherchées

Afin d'enrichir nos capsules historiques, nous sommes toujours à la recherche de photos personnelles inédites rappelant des souvenirs du quartier Limoilou d'avant l’an 2000. C'est pourquoi nous vous invitons à partager avec nos lecteurs et lectrices vos « trésors qui dorment » évoquant votre quartier de jeunesse!

Vos photos peuvent, à titre d'exemples, immortaliser des fêtes de famille, des événements culturels, des commerces, des chantiers d’immeubles ou autres scènes soulignant l'évolution sociale, culturelle et urbaine de nos quartiers centraux.

Vos textes, comme ceux de Denys Hawey, sont aussi les bienvenus!

Vous avez des souvenirs, des anecdotes, des informations à nous partager sur le Miami Casse-Croûte? N’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook!

Voir le billet précédent de la série : Limoilou dans les années 1970 : la promenade de la rivière Saint-Charles.
À lire aussi : Limoilou dans les années 1960 : le Cendrillon, spécialisé en « repas d’hommes d’affaires ».