Qualité de l’air : projet de collecte de données dans le Vieux-Limoilou | 22 septembre 2021 | Article par Gabriel Côté

Balcon et fenêtre du Vieux-Limoilou

Crédit photo: Jean Cazes

Qualité de l’air : projet de collecte de données dans le Vieux-Limoilou

Le conseil de quartier du Vieux-Limoilou veut munir une quarantaine de ménages de capteurs pour mesurer la qualité de l’air et recueillir des données.

Publicité

Pour les résident.e.s du quartier, la question de la qualité de l’air est une préoccupation pressante. Un sondage mené en 2018-2019 auprès de 1 000 ménages du secteur révèle que 89 % des gens seraient « inquiets » à ce sujet.

Selon le document de présentation du projet Limoil’Air élaboré par le conseil de quartier, l’objectif serait d’apaiser cette inquiétude en outillant, en informant et en éduquant la population du Vieux-Limoilou en ce qui concerne la qualité de l’air.

Le projet, en instance de dépôt auprès de partenaires financiers potentiels, n'a pas encore été soumis pour évaluation.

Limoil’Air

Concrètement, une quarantaine de ménages du quartier seront dotés des outils logiciels et matériels permettant de mesurer et d’analyser les différents paramètres de qualité de l’air, tels que les particules fines présentes dans l’air ambiant.

Tout au long de la collecte de données, les participants devront tenir chaque jour un journal de bord détaillant leurs perceptions de la qualité de l’air : odeurs, présence ou absence de smog et de poussières, direction des vents. Ils seront accompagnés par des professionnels qui pourront les orienter dans leur démarche.

À terme, les résidents ainsi formés deviendront des « experts citoyens ». Ils seront aptes à participer au débat sur la question de la qualité de l’air et à accompagner à leur tour d’autres résidents.

« Quand un enjeu est aussi présent dans un secteur, il importe de se doter collectivement d’une expertise citoyenne forte », peut-on lire dans le document de présentation.

Déroulement du projet

Il n’est pas encore certain que le projet ira de l’avant. Mais, le cas échéant, la réalisation de Limoil’Air coûterait 23 000 $. Elle nécessiterait un financement de 13 250 $ par des partenaires financiers ciblés, que compléteraient des échanges de services d'une valeur de 8 750 $.

L’appel de candidatures auprès des ménages du quartier devrait avoir lieu au cours de l'automne. L’achat des capteurs et la planification de leur disposition dans le quartier aura lieu au même moment. Dès l’hiver, les ménages participants assisteraient à des ateliers préparatoires, alors que les capteurs seront installés dans le Vieux-Limoilou. Ceux-ci commenceraient à collecter des données dès mars 2022, pour une durée d’un an. La diffusion du rapport d’analyse final se ferait au cours de l’hiver 2023.

En savoir plus sur...