Shout Gtns : le talent d'un artiste mexicain séduit Limoilou | 19 mai 2021 | Article par Jean Cazes

Un mur de tôle prend vie dans la ruelle des Escargots. 18 mai 2021.

Crédit photo: Jean Cazes

Shout Gtns : le talent d'un artiste mexicain séduit Limoilou

Juan Manuel Velazquez Lopez, alias « Shout Gtns », habite le quartier depuis quatre ans. Pourtant, ce n'est que depuis peu que l'artiste de rue mexicain aux multiples talents attire vraiment l'attention avec ses nouvelles œuvres qui colorent les ruelles du Vieux-Limoilou. Cela, en toute complicité avec sa communauté d'adoption.

Publicité

Dans la ruelle dite des Escargots derrière la Conserverie du quartier, là où nous l'avons rencontré, Juan Manuel achève une grande murale dont le thème repose justement sur ses sympathiques bestioles :

« Comme avec les escargots, j'aime développer des histoires avec des animaux. J’utilise la couleur dans ma vie, dans la rue, pour communiquer avec la communauté, pour enlever le stress dans la société », exprime-t-il, souriant, dans un français cassé qu'il souhaite améliorer en échangeant avec les citoyens du quartier.

Saveur d'Amérique centrale

Le carnaval de La Paz.
Crédit photo: Juan Manuel Velazquez Lopez

Juan Manuel a tant à nous raconter sur ses sources d'inspiration, sur son parcours de vie, que cela mériterait la publication d'un ouvrage biographique!

Sinon, que retenir pour l'essentiel de notre discussion avec le volubile artiste de 42 ans? D'abord qu'il vivait de son art muraliste à Mexico, sa ville natale. Et que dans le cadre d'un programme d'échange entre le Mexique et Cuba en 2008 et 2009, il a démontré l'étendue de ses talents à La Havane. Puis qu'à partir de 2015, il a ajouté à son portfolio professionnel la sculpture et la conception de chars allégoriques du carnaval de La Paz.

Séduits par Québec après leur voyage en plein hiver, Juan Manuel et sa conjointe américaine ont quitté la Basse-Californie pour prendre racine dans Limoilou, en décembre 2017. « Une place très belle, très différente de ce que j’ai vu dans ma vie, et je ne veux pas changer de quartier », clame-t-il haut et fort.

Bientôt la gestion de l'abondance?

Dans une maison de Limoilou. Mai 2021.
Crédit photo: Juan Manuel Velazquez Lopez

Dernièrement, Juan Manuel a décidé de quitter son emploi de sérigraphe afin de se consacrer entièrement à sa passion. C'est pourquoi il a pris l'initiative de présenter ses peintures en aérosol dans le groupe Facebook Limoilou : notre quartier, le meilleur de tous! Une opération charme via les médias sociaux qui porte fruit, lui assurant une visibilité bien méritée pour ses murales figuratives ou abstraites, souvent teintées de la saveur aztèque de son pays. Des œuvres qu'il réalise en toute légalité, faut-il le préciser.

Que ce soit pour embellir les murs de ruelles, des portes de garage, ou même, l'intérieur de maisons, le carnet de commandes Juan Manuel s'en trouve de plus en plus garni :

« Si une personne me contacte, je lui charge à la base la peinture, le matériel. Si elle aime mon travail, je lui demande alors un extra. Par exemple, hier, j’ai fais une peinture de Mario Bros. ‘‘Tu as vraiment du talent, on veut te garder!‘‘, m'a dit le monsieur. Ça m'encourage à poursuivre... »

Des œuvres à découvrir près de chez vous

Ruelle des Escargots. 18 mai 2021.
Crédit photo: Jean Cazes

Seulement dans Limoilou, il est possible d'aller admirer une dizaine d'œuvres de Juan Manuel. Des murales qu'il a aussi l'habitude de signer « Sofa », en hommage à son ami Patrick Fortin, tout aussi multi-talentueux et avec qui il développe différents projets.

La galerie ci-bas illustre d'autres exemples de la magnifique production de l'artiste. On débute par la murale de la ruelle de la mare aux Canard, celle derrière Mathieu Performance, et toujours dans Limoilou, sa Botte d'abondance, près de la distillerie Stadaconé. Suivent en vrac des créations en Amérique centrale, au parc Victoria et dans Saint-Sauveur.

On peut suivre Juan Manuel Velazquez Lopez sur Instagram où il se nomme @Shout_gtns, et aussi sur Facebook : https://www.facebook.com/juanmanuel.velazquezlopez

À lire aussi : Mc Grou : portrait d’une muraliste.