Toilettes du parc d’Iberville, piste cyclable de la 8e Avenue : progrès en vue | 20 mai 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Jean Cazes

Toilettes du parc d’Iberville, piste cyclable de la 8e Avenue : progrès en vue

Patience et résolution du conseil de quartier du Vieux-Limoilou auront porté fruit. L’accès aux installations sanitaires du parc d’Iberville sera amélioré dès cet été, et des travaux viendront pérenniser cette amélioration, a-t-on appris mercredi soir. Lors de la même assemblée, il a été révélé qu’un réaménagement était dans les cartons pour la piste cyclable de la 8e Avenue, ce que confirme un communiqué ce matin.

Publicité

Cet été, grâce à un agent de sécurité sur place, on pourra accéder aux toilettes même si le reste du pavillon n’est pas ouvert. Et afin de doter ces installations sanitaires d’une entrée extérieure pour s’y rendre sans accéder au reste du pavillon, des travaux débuteront vers le mois d’août.

De mur en porte

Le conseil de quartier du Vieux-Limoilou s’intéressait de près aux toilettes du parc d’Iberville depuis l’automne 2019. Selon des échanges entendus à l’assemblée d’octobre cette année-là, elles auraient été fermées au public après qu’un bénévole ait cessé d’en assurer l’entretien. Une résolution prise par le conseil de quartier faisait valoir à la Ville que le parc d’Iberville était tout aussi fréquenté par les familles que celui de l’Anse-à-Cartier ou encore le parc Ferland, où l’on avait accès à des toilettes publiques.

En décembre 2019 était arrivée la réponse du directeur de la division Plein air et animation urbaine du Service Loisirs, sports et vie communautaire de la Ville de Québec. Il y expliquait que le parc Ferland bénéficiait des toilettes du Centre communautaire du même nom durant ses heures d’ouverture. Au parc de l’Anse-à-Cartier, la configuration du bâtiment avait permis de le doter d’un ouvre-porte électrique, séparant le bloc sanitaire des autres espaces, ce qui n’était pas le cas pour le pavillon du parc d’Iberville. Ne pourrait-on pas ajouter un mur séparateur? La conseillère du district, Suzanne Verreault, allait transmettre la question…

C’est finalement en janvier 2021, une année et un mois plus tard, que la conseillère municipale a pu ramener une réponse. Pour donner accès aux toilettes au parc d’Iberville, il faudrait plus qu’un simple mur; les travaux se chiffreraient à 85 000 $, la suite dépendrait des priorités budgétaires. La progression de ce dossier avait inspiré un texte à Martin Claveau.

Une piste cyclable « quatre saisons »

La semaine dernière, la conseillère municipale Suzanne Verreault avait prudemment fait mention au conseil de quartier de Lairet d’une annonce imminente à surveiller concernant la 8e Avenue. Hier, le conseil de quartier du Vieux-Limoilou a vu le chat sortir du sac : un réaménagement s’annonce pour la piste cyclable de la 8e Avenue, de la 1re Rue jusqu’à la 26e Rue. Un « grand projet », pour la rendre « utilisable quatre saisons », a dit hier l’élue. La piste « ne sera plus dans la rue », elle aura « son espace dédié », a-t-elle ajouté.

« Avec l’arrivée prochaine du tramway, qui empruntera le chemin de la Canardière, ce projet s’avère essentiel pour assurer une cohabitation harmonieuse entre les usagers du lien et un accès efficace avec les autres corridors cyclables », mentionne pour sa part Geneviève Hamelin, présidente de l’arrondissement de La Cité-Limoilou, dans le communiqué émis ce matin.

« Avec ce projet de réfection, nous voulons contribuer à l’attractivité de la piste cyclable de la 8e Avenue et en faire un axe sécuritaire, convivial et accessible quatre saisons, sur lequel on a plaisir à se déplacer au quotidien », renchérit Steeve Verret, membre du comité exécutif responsable des sports, des loisirs et de la vie communautaire.

La Ville de Québec « entend redoubler d’efforts pour favoriser les transports actifs, notamment à travers le projet de réaménagement du lien de la 8e Avenue », en concordance avec sa Politique de viabilité hivernale, indique le communiqué.

Une démarche de consultation en trois temps est donc lancée. Opinions et besoins sur les aménagements prioritaires peuvent être exprimés dès maintenant, en répondant d’ici le 14 juin à un questionnaire qu’on retrouve en ligne au https://participationcitoyenne.ville.quebec.qc.ca/ Suivra une séance de consultation publique en septembre, dont la date reste à confirmer, en vue d’une présentation du projet en janvier 2022.

En savoir plus sur...