Un nouveau propriétaire pour le Centre Horizon | 3 août 2021 | Article par Julie Rheaume

Une vue du Centre Horizon.

Crédit photo: Gabriel Côté/Le Carrefour

Un nouveau propriétaire pour le Centre Horizon

Le Centre Horizon a un nouveau propriétaire. Les Placements Richard Arsenault ont officiellement fait l'acquisition de la bâtisse de Limoilou, il y a quelques mois.

Publicité

L'homme d'affaires André Blouin avait acheté le Centre Horizon, situé au 801, 4e Rue, en 1998. Déjà, en 2009, il avait exprimé son désir de vendre le bâtiment. M. Blouin est décédé en septembre 2018. Depuis la mort de l'entrepreneur, sa succession était propriétaire de l'édifice.

La vente du Centre Horizon, à la toute fin de 2020, n'a pas fait grand bruit. Une source nous a toutefois mis au parfum au sujet de la transaction. Cette vente a ensuite été confirmée à Monlimoilou par Christine Blouin, la fille d'André Blouin, par téléphone. Celle-ci a été finalisée le 31 décembre 2020, a-t-elle indiqué.

Au rôle d'évaluation de la Ville de Québec, le nom d'André Blouin était d'ailleurs toujours indiqué à titre de propriétaire de la bâtisse, en ce mardi 3 août. Toutefois, au Registraire des entreprises du Québec, la firme Placements Richard Arsenault a bel et bien été inscrite comme propriétaire du Centre Horizon en janvier dernier.

« Le Centre Horizon, c'était le jouet de mon père, ça et puis son golf. Il en était toujours administrateur à 78 ans », raconte Mme Blouin. La dame, son frère et sa sœur ne voulaient toutefois pas poursuivre les affaires du paternel au sein du complexe regroupant notamment des bureaux, une salle de quilles et des salles offertes en location. Pour la famille, la vente est donc perçue comme une sorte de libération.

Au cours des dernières années, des discussions avec d'autres acheteurs potentiels, comme les firmes Logisco et Ultima immobilier, n'avaient finalement pas abouti. Nous avions fait état de ces démarches dans un article publié l'automne dernier.

Pour le moment, selon Christine Blouin, la vocation du Centre Horizon reste intacte. Nous avons tenté de joindre un responsable de Construction Richard Arsenault, une compagnie sœur de Placements Richard Arsenault, pour en savoir davantage au sujet de l'avenir du bâtiment. La personne-ressource était toutefois en vacances et n'avait pas, au moment d'écrire ces lignes, encore répondu à nos messages téléphoniques et sur les réseaux sociaux.

Un locataire rassuré

Sur Facebook, le copropriétaire du salon de bowling, Quilles Limoilou, a tenu à se faire rassurant: « les nouveaux propriétaires de l'immeuble le gardent intact pendant encore au moins plusieurs années, il n'y aura donc pas de changement », a commenté Guillaume Simoneau, au sujet de la future vocation de la bâtisse, le 4 août.

« Ils ont même investi une bonne somme d'argent pour des travaux à l'intérieur de l'immeuble. Alors, que ce soit bien clair: le salon de quilles n'est pas en danger et sera là pour encore longtemps », a-t-il ajouté sur sa page personnelle.

Nous vous tiendrons évidemment au courant de tout nouveau développement dans ce dossier

Historique

En 1948, la Société des Pères Capucins a construit un édifice sur la 4e Rue, à Québec, pour accueillir surtout des jeunes de Limoilou. Celui-ci est devenu par la suite la salle paroissiale de Saint-Charles-Limoilou.

Le sport était prioritaire, il y avait les quilles, un très grand gymnase, une salle pour les spectacles et une salle de billard. La CSD (Centrale des Syndicats démocratiques) a été propriétaire des lieux du 7 janvier 1982 au 1er juillet 1998, date d’acquisition par André Blouin, peut-on lire sur le site web du Centre Horizon.

En savoir plus sur...