Un Tournoi Pee-Wee aura lieu en 2022 | 14 septembre 2021 | Article par Julie Rheaume

Le conseiller Steeve Verret, Patrick Dom, du Tournoi Pee-Wee, Robert Mercure de Destination Québec Cité et la ministre Geneviève Guilbault.

Crédit photo: Julie Rheaume

Un Tournoi Pee-Wee aura lieu en 2022

Le Tournoi International de Hockey Pee-Wee de Québec sera de retour du 9 au 20 février 2022 au Centre Vidéotron, après une année d’absence en raison de la pandémie. Il accueillera alors 144 équipes.

Publicité

Après avoir été annulé en 2021 en raison de la crise sanitaire, le Tournoi Pee-Wee sera de nouveau à l’affiche à Québec en début d’année prochaine. Il rassemblera 144 équipes au lieu de 120, dont 12 de plus qui proviendront de l’extérieur, a dit le directeur général du Tournoi, Patrick Dom. « C’est une belle journée pour le tournoi », a-t-il lancé en conférence de presse, le 14 septembre.

L’événement accueillera des jeunes de plusieurs pays, une quinzaine, en plus de participants du Québec et du Canada.

«On a travaillé fort, vraiment très fort pour que tout finisse par se placer et qu’on puisse enfin vous annoncer que le Tournoi aura officiellement lieu en février. Plusieurs points primordiaux étaient à régler, plusieurs décisions déchirantes ont dû être prises et ça n’a pas été facile », a quant à lui affirmé Michel Plante, président du Tournoi Pee-Wee.

Les équipes évolueront en formations complètes, a précisé M. Dom. Consignes sanitaires et âge requis pour la vaccination obligent, les organisateurs ont dû faire le choix d’exclure les jeunes de 11 ans du Tournoi. Selon le directeur général, 80% des jeunes joueurs ont, de toute façon, plus de 12 ans.

Pour le moment, la capacité du Centre Vidéotron a été fixée à 7500 spectateurs. En conférence de presse, les responsables du Tournoi ont promis d’accueillir joueurs, spectateurs et bénévoles dans un environnement sécuritaire.

Retombées pour la région

Selon Robert Mercure, le directeur de Destination Québec cité (auparavant l’Office du tourisme de Québec), le Tournoi Pee-Wee génère 14 000 nuitées dans les hôtels de la ville.

Il suscite des retombées de plus de 14 millions $ pour la région de Québec, a-t-il ajouté, en plus de lui donner de la visibilité dans une quinzaine de pays. « Il fait rayonner notre belle région à travers le monde », a-t-il soutenu.

« Il faut tout faire pour ravoir des événements tout en respectant les mesures sanitaires », a lancé M. Mercure, lors du point de presse.

Financement accru

Au Secrétariat à la Capitale-Nationale, « nous avons triplé le montant pour permettre la tenue de l’événement », a indiqué la vice-première ministre du Québec et ministre responsable de la région, Geneviève Guilbault, mardi. Cette somme passe donc de 100 000$, la subvention habituelle, à 300 000$.

En tout, la contribution totale du gouvernement du Québec devrait s’élever à « près de 3 millions $ », a précisé la ministre.

La Ville de Québec prévoit fournir 115 000$ en plus d’offrir certains services et contribuer à la tenue des journées communautaires du Tournoi, a fait savoir le conseiller municipal Steeve Verret.

La contribution de Destination Québec cité s’élève quant à elle à 150 000$.

Une partie de l’aide supplémentaire servira aux mesures sanitaires à mettre en place. L’organisation du Tournoi devra également faire face à une baisse des revenus en billetterie, en raison de la capacité d’accueil restreinte du Centre Vidéotron, et des commandites.

Les ajustements apportés à l’édition 2022

  • Seuls les joueur(euse)s pee-wee nés en 2009 seront acceptés pour les classes Pee-Wee AAA, AA-Élites, AA, BB et A. Pour la classe scolaire, seuls les joueurs nés en octobre, novembre décembre 2008 et en 2009 seront éligibles.
  • Tous les membres de l’équipe devront être doublement vaccinés, personnel entraîneur et gérants compris et ce peu importe la provenance de l’équipe. La preuve vaccinale devra être fournie.
  • Toute personne âgée de 12 ans et plus entrant dans le Centre Vidéotron devra présenter son passeport vaccinal.
  • Les règles sanitaires en vigueur exigées par la Santé publique devront être appliquées. Les organisateurs suivront l’évolution de près et annoncerons les changements s’il y a lieu.
  • Les règlements 2022 seront sujets à tous changements sans préavis selon les directives de la Santé publique, du Gouvernement du Québec ou du Gouvernement du Canada.