Une campagne de sociofinancement pour faire rayonner l'art de la poterie | 9 mai 2022 | Article par Julie Rheaume

Un aperçu de l'atelier de la céramiste Caterine Robillard, à Limoilou.

Crédit photo: Gracieuseté Facebook

Une campagne de sociofinancement pour faire rayonner l'art de la poterie

Afin de faire rayonner davantage l'art de la poterie et d'offrir des cours à de petits groupes, les Artisans du Rang Nord procèdent à une campagne de sociofinancement. L'argent récolté servira à l'achat d'équipement et de matériel afin d'accueillir des amateurs dans leur atelier de Maizerets.

Publicité

Pour accueillir plus de gens, il faut plus d'équipement, mais celui-ci est coûteux, d'où la campagne sur La Ruche.

« Que ce soit pour des cours, des initiations ou des pratiques libres à la poterie, nous souhaitons vous ouvrir nos portes! Pour vous accueillir confortablement, nous devons multiplier nos équipements. Vos contributions iront pour l'achat de tours supplémentaires, d'outils de potier, d'une boudineuse, d'argile pour vos créations, de tabliers, de tablettes, alouette! Parce que de l’équipement de potier de qualité c’est pas donné », écrivent les Artisans du Rang Nord, sur leur page de La Ruche Québec.

L'instigatrice du projet, la céramiste Caterine Robillard, occupe déjà l'atelier de la rue Maufils, dans Maizerets, pour sa pratique personnelle. Toutefois, lorsqu'elle y accueillait des personnes pour certaines activités, plusieurs lui demandaient si elle allait offrir des cours de poterie, raconte-t-elle en entrevue téléphonique.

« Depuis deux ans, les gens se disent ''Là, j'y vais'' », en parlant des formations et du goût croissant du grand public pour la poterie. Grâce à son atelier, la céramiste veut créer « un lieu de rencontres », un endroit « où l'on se fait du bien », dit-elle à propos de l'espace orné de boiseries.

Mme Robillard souhaite offrir des sessions de cours d'initiation à la poterie aux néophytes en petits groupes et ensuite des formations thématiques aux personnes possédant déjà certains acquis. Il n'est toutefois pas question de faire de l'atelier un lieu de travail pour d'autres céramistes professionnels. L'endroit sera accessible à ceux et celles qui souhaitent faire de la poterie comme loisir.

Contributions pour la poterie

La campagne des Artisans du Rang Nord, dont l'objectif est de 10 000 $, est d'une durée de 60 jours. Elle a débuté le 2 mai.

L'argent récolté via La Ruche contribuera à défrayer les coûts de nouveaux tours et à l'achat d'une boudineuse, entre autres. Cet appareil permet de recycler la terre à poterie, qui peut servir de nouveau tant qu'elle n'est pas cuite, précise Mme Robillard, qui a aussi déjà fait l'achat d'un four plus grand.

Les personnes qui font une contribution par l'entremise de La Ruche pourront, en échange, se prévaloir de certains services ou produits offerts par les Artisans du Rang Nord. Un tirage a aussi été mis en place pour ceux et celles qui voudraient contribuer de façon plus modeste.

Lire aussi :

Cirque du Monde : en route pour atteindre les 100 000 $