Contre-portrait d’une artiste indisciplinée

Laurence Brunelle-Côté est une artiste multidisciplinaire. Avec plusieurs recueils de poésie à son actif et le Bureau de l’APA à orchestrer, elle continue à créer des œuvres qui éclipsent la condition humaine. Là où l’Art dépasse l’individu se trouve le contre-portrait d’une artiste indisciplinée.

Contre-portrait d’une artiste indisciplinée | 23 août 2022 | Article par Elizabeth Jean-Allard

Le Bureau de l'APA transcende l'artiste Laurence Brunelle-Côté.

Crédit photo: Stéphanie Béliveau

Laurence Brunelle-Côté est une artiste multidisciplinaire. Avec plusieurs recueils de poésie à son actif et le Bureau de l’APA à orchestrer, elle continue à créer des œuvres qui éclipsent la condition humaine. Là où l’Art dépasse l’individu se trouve le contre-portrait d’une artiste indisciplinée.

Le récit artistique de la Limouloise Laurence Brunelle-Côté est intrinsèquement connecté à celui raconté par le Bureau de l’APA. Fondé par elle-même et Simon Drouin, c’est « un atelier de bricolage indiscipliné permettant la rencontre de créateurs de tous horizons autour de projets artistiques atypiques ».

Une description qui fait écho au processus créatif dans lequel les arts et la littérature s’entremêlent, à l’instar de la pièce La jeune fille et la mort.

La poète et performeuse s’est aussi lancée dans l’écriture d’un premier recueil de poésie en collaboration avec Chloé Surprenant : pas encore mort (2017).

« Ça me touche vraiment la poésie. C’est un matériel sensible super important. J’aime ça pouvoir jouer avec les mots. »
– Laurence Brunelle-Côté.

Son dernier recueil, Il faut me fendre, est co-écrit avec son ami Simon Drouin. Ce dernier est tristement décédé en janvier 2021. Il n’a donc pas vu la parution de cet ouvrage, publié en septembre de la même année.

Briser les conventions

Alors que sa plus grande inspiration reste la vie, elle ne craint pas d’appuyer sa démarche sur des écrits philosophiques pour orienter sa pensée. Avec chaque projet vient une manière différente de travailler. Toutefois, prendre le temps d’expérimenter pour créer reste une constante dans la méthode de travail du Bureau de l’APA.

« Nous, on est lent », explique Laurence Brunelle-Côté

L’artiste Laurence Brunelle-Côté lors d’une représentation.
Crédit photo: Mathieu Savoie

Depuis le décès de son ami et collègue Simon Drouin, c’est Julie Cloutier-Delorme qui a repris la codirection du Bureau. Leur prochain projet, qualifié « d’intervention scénique » par Laurence Brunelle-Côté, sera un projet de scène alliant des arts comme la musique, la danse et la lecture. Elles seront en résidence au Méduse en novembre 2021. Cependant, la date de lancement reste dans l’ombre.

Publicité

Pour Laurence Brunelle-Côté, « le théâtre peut être très conventionnel ». C’est pourquoi, au Bureau de l’APA, l’objectif est de faire de créer du théâtre qui ne veut pas en être. La mouvance de cet art en permet d’ailleurs la perpétuelle refonte.

Jamais seule

Laurence Brunelle-Côté et le Bureau de l’APA travaillent avec de nombreux collaborateurs. Pour n’en nommer que quelques-uns, leur prochain projet implique Alain Martin Richard et Stéphanie Béliveau. Cette dernière est par ailleurs cocréatrice du livre L’effondrement compte-rendu.

À l’origine, L’effondrement est une création développée avec Simon Drouin, qui n’a malheureusement pas pu être terminé. Le projet a donné lieu au livre, et même à une expérience de réalité virtuelle produite par les Productions Recto-Verso.

Dès cet automne, le spectacle Le show sur l’effondrement qui n’aura pas lieu sera en tournée. C’est ici qu’Alain-Martin Richard entre en jeu. Créateur de la nouvelle production, il a repris le matériel entamé avec Simon Drouin.

Pour en savoir plus sur les dates de représentation du spectacle, il suffit de visiter le site internet du Bureau de l’APA.

 

Lire aussi :

Du Mouvement sur la rue du Roi

Une nouvelle Escale en marche dans les escaliers

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir