Galeries Charlesbourg : Trudel Alliance fait le point | 14 octobre 2022 | Article par Thomas Verret

Trudel Alliance a présenté les résultats des consultations concernant la requalification des Galeries Charlesbourg.

Crédit photo: Archives (Jean Cazes)

Galeries Charlesbourg : Trudel Alliance fait le point

Le groupe Trudel Alliance a présenté, mercredi soir, les résultats des consultations concernant la requalification des Galeries Charlesbourg. L'entreprise a aussi révélé plusieurs informations relatives au processus.

D'abord, les constructions majeures ne débuteront pas avant deux ans, a-t-on appris lors de l'assemblée du Conseil de quartier de Lairet.

Vers un milieu de vie attrayant et dynamique

L'objectif principal est de transformer cette propriété moribonde pour en faire un milieu de vie attrayant et dynamique.

Vue de l'intérieur des Galeries Charlesbourg
Les Galeries Charlesbourg sont en grande perte de vitesse. Par contre, la population apprécie les commerces de proximité. L'achalandage de certaines entreprises pourrait être maximisé, dont le Buffet des continents ainsi que la clinique d'obstétrique et de pédiatrie.
Crédit photo: Jean Cazes

Chose certaine, la société immobilière mise sur la mixité des usages. Elle envisage, entre autres, une vocation d'habitation.

« On ne fait pas un projet de condos », a assuré son représentant Mathieu Forget.

Trudel Alliance a l'intention de rester longtemps propriétaire du centre d'achat, situé à la jonction des quartiers Saint-Rodrigue et Lairet. La compagnie veut notamment y construire des logements locatifs, qui s'intègrent bien au secteur.

Publicité

« On ne lésinera pas sur la qualité », a promis M. Forget.

Les répondants veulent conserver le nombre de places de stationnements (possibilité souterraine) et raccourcir les distances pour les déplacements actifs. L'intention de Trudel Alliance est justement de rapprocher les Galeries Charlesbourg de la 1re Avenue.
Crédit photo: Jean Cazes

La fonction sociale des Galeries Charlesbourg à ne pas négliger

Cela dit, le sondage démontre qu'il ne faut surtout pas négliger la fonction sociale des Galeries Charlesbourg. Depuis longtemps, la population locale utilise le centre d'achat comme lieu de convergence, dans un coin de la ville où les points de rassemblement ne sont pas nombreux.

D'ailleurs, Mathieu Forget a conclu sa présentation avec un message éclairant.

« J’aimerais ça que les gens puissent imaginer les Galeries Charlesbourg comme un mini Centre de foires », a déclaré le responsable des relations avec la communauté.

« On souhaite développer des activités d’animation, en collaboration avec la communauté, que ce soit des symposiums, des conférences », a-t-il précisé.

Néanmoins, rien n'est définitif. En revanche, les saines habitudes de vie reviennent souvent comme thématique centrale souhaitée pour le projet.

« En ce moment, on pense à beaucoup de choses autour de ça, étant donné les points forts ou les caractéristiques actuels du centre. »

Trudel Alliance mobilise la communauté autour du projet

Trudel Alliance se réjouit du déroulement des consultations. Les résidents des quartiers Saint-Rodrigue et Lairet y ont participé en grand nombre.

Au total, 3 161 consommateurs ont répondu au sondage. Pas moins de 9 000 visiteurs ont consulté la page Web crée à cet effet. L'entreprise des frères William et Jonathan Trudel a également sondé les gens par la poste. Ainsi, les citoyens ont suggéré 213 idées spontanées. De plus, la compagnie a réalisé des entrevues avec des commerçants, des clients et des acteurs communautaires. Bref, le dialogue est ouvert avec les différentes parties prenantes.

Durant le Conseil de quartier de Lairet, Mathieu Forget a lancé un appel général à ce sujet.

« On est extrêmement ouverts à recevoir des propositions. »

En d'autres mots, l'entreprise invite la population à continuer de soumettre des idées. Ultimement, le but est d'animer les Galeries Charlesbourg, « par et pour la communauté », indique M. Forget.

Enfin, Trudel Alliance demande aux gens d'être patients. La revitalisation de la 1re Avenue et des terrains en friche de la 41e Rue influencera assurément la suite des choses. Évidemment, la requalification des Galeries Charlesbourg doit s'inscrire dans une vision harmonieuse, alignée avec le réaménagement de l'artère commerciale.

Aux yeux du conseiller municipal du district, Claude Villeneuve, cette opportunité est exceptionnelle en soi.

« On ne reverra pas ça de notre vie », a résumé le politicien qui habite le quartier Lairet.

Faits saillants du sondage

Voici les fonctions futures priorisées par les répondants au sondage sur la requalification des Galeries Charlesbourg :

Clients

  • Restauration
  • Divertissement
  • Aménagements publics

Commerçants

  • Résidentiel
  • Restauration
  • Divertissement
  • Services communautaires

Parties prenantes

  • Aménagements publics
  • Services communautaires
  • Services de santé

Qui plus est, les participants ont exprimé des opinions quant à la qualité visuelle et des aménagements :

  1. Beaucoup d'attentes pour l'intérieur
  2. Verdissement à l'extérieur
  3. Accessibilité pour le public aux aménagements extérieurs et interconnexion avec son environnement
  4. Cadre bâti extérieur « beau » mais pas extravagant

Finalement, des pistes à suivre sont ressortis pour créer un milieu agréable :

  1. Espaces verts maximisés et paysagement (incluant des espaces publics)
  2. Plus de restaurants (lieux de rencontres)
  3. Architecture des bâtiments (ambiance)
  4. Miser sur les jeux et le divertissement à l'intérieur

Lire aussi :

PPU Wilfrid-Hamel-Laurentienne : la version finale adoptée