Hockey collégial féminin D1 : Alexandra Giguère donne le ton; les Titans malmènent les Lynx | 21 février 2022 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Marc Antoine Hallé - Titans du Cégep Limoilou

Hockey collégial féminin D1 : Alexandra Giguère donne le ton; les Titans malmènent les Lynx

Dans leur huitième victoire de suite, les Titans de Limoilou l’ont emporté par la marque de 7-0, sur les Lynx d’Édouard-Montpetit, dimanche après-midi, à l’Arpidrome de Charlesbourg, après des occasions ratées vendredi.

Alexandra Giguère a connu son meilleur match de la campagne avec trois buts (8e, 9e et 10e) et une aide. Elle marqué les deux premiers buts de la rencontre avant de compléter son tour du chapeau, sur une échappée, au troisième vingt.

Syrine Kacem (8e), Rébecca Morissette (7e), Ann-Sophie Bédard (13e) et Maëlle Laplante (7e) ont marqué les autres buts de la troupe limouloise.

Devant la cage des Titans, Clara Génier (19 arrêts) n’a pas été aussi occupée que Charlotte Girard (53 arrêts/60 lancers), sa rivale des Lynx, mais elle a fait des arrêts importants, particulièrement en deuxième période, alors que son équipe ne menait que par 2-0. Elle a récolté son troisième blanchissage de la saison.

Après une période, les Titans de Limoilou menaient par 1-0. Les Lynx d’Édouard-Montpetit se défendaient quand même assez bien, malgré un écart important dans le nombre de lancers (22-3). Assez pour que l’entraineure-chef des Lynx, Marie-Ève Ruel, y voie une source d’encouragement à partir de laquelle on peut bâtir et travailler avec plus de confiance et de constance lors des prochaines rencontres.

Mais les assauts répétés des Titans ont fini par user les forces de sa troupe. Les Lynx ont accordé trois buts sur 23 lancers, au deuxième vingt, trois autres sur 17 lancers lors du troisième engagement.

En troisième période, Laurie Bérubé, des Lynx, a fait une vilaine chute, près du filet des Titans. On a dû l’accompagner hors de la patinoire. Heureusement, rien de sérieux à signaler après la rencontre.

Publicité

Dans l’autre match du circuit collégial, les Islanders de John Abbott, inspirées par les trois buts d’Émilie Lussier, ont vaincu les Patriotes de Saint-Laurent par la marque de 7-2. Lussier, auteure de 25 buts, cette saison, sera évidemment la joueuse à surveiller, vendredi prochain, alors que les Titans rendront visite aux Islanders, à Sainte-Anne-de-Bellevue. Affrontement de haut niveau à prévoir entre les équipes qui occupent les deux premiers rangs de la ligue.

Entrevues d'après-match avec les Titans

Lors d'entrevues d’après-match, je me suis entretenu avec la première étoile de la rencontre, Alexandra Giguère, et l’entraineur-chef des Titans, Pascal Dufresne.

Méprise de ma part, dans l’entrevue, les arrêts importants de Clara Génier ont eu lieu en deuxième et non en troisième période! L’entraineur avait la bonne réponse.

La rentrée des occasions ratées

Deux mois sans jouer, à cause de… vous savez quoi, ça explique probablement, ou sans doute, les nombreuses occasions ratées par les deux équipes, lors du match entre les Titans de Limoilou et les Blues de Dawson, vendredi soir, au Centre récréatif de Westmount.

Échappées, tirs imprécis devant des filets ouverts, on aurait dit que, dans les deux camps, on s’efforçait de trouver de nouvelles façons pour ne pas toucher la cible. Toujours est-il que, avec une charge de 55 tirs au filet, les Titans l’ont emporté par 3-1 sur les Blues, grâce à des buts d’Ann-Sophie Bédard (12e), Syrine Kacem (7e) et Élodie Caron (6e). Bédard et Kacem ont marqué en avantage numérique. Profitant de la circulation intense devant le filet, Daphnée Lemay (1er), avec un tir d’une douzaine de mètres, a été la seule des Blues à déjouer la gardienne Éricka Gagnon, au début du deuxième engagement.

Dans la seizième minute de la troisième période, alors que le pointage était à 3-1, Éricka Gagnon a fait preuve de sang-froid quand deux joueuses des Blues se sont présentées seules devant elle. Christina Stathas à tenter un tir dans le coin supérieur gauche… qu’elle a raté. À l’autre bout de la patinoire, Jeanne Lortie, la gardienne des Blues, a repoussé 52 rondelles, permettant à son équipe de rester dans le match, a convenu Kayla Tutino, entraineure-chef des Blues.

Entrevue d’après-match avec la défenseure Kaléann Laforge

En plus de sa solide tenue en défensive, elle a servi une superbe passe qui a permis à Élodie Caron de marquer le but d’assurance, pour les Titans, au deuxième vingt.

Lire aussi :

Six victoires consécutives des Titans : Maëlle Laplante donne le ton

En savoir plus sur...