Hockey collégial D1 : les Titans de Limoilou passent en finale, malgré Naya Samuel

Malgré la performance remarquable de la gardienne des Patriotes, Naya Samuel, les Titans de Limoilou ont franchi avec succès la première étape des séries éliminatoires du circuit collégial D1, dimanche, en battant l'équipe du Cégep de Saint-Laurent par le pointage de 4-0.

Hockey collégial D1 : les Titans de Limoilou passent en finale, malgré Naya Samuel | 4 avril 2022 | Article par Christian Lemelin

Naya Samuel a bloqué 111 tirs, en deux matches, face aux Titans

Crédit photo: Christian Lemelin - image recadrée

Malgré la performance remarquable de la gardienne des Patriotes, Naya Samuel, les Titans de Limoilou ont franchi avec succès la première étape des séries éliminatoires du circuit collégial D1, dimanche, en battant l’équipe du Cégep de Saint-Laurent par le pointage de 4-0.

Les Titans de Limoilou ont affronté une gardienne en pleine possession de ses moyens, samedi, lors du premier match de la série les opposant aux Patriotes de Saint-Laurent. Qu’aurait-elle pu faire de plus?

Malgré un pointage (4-3) qui laisse croire à un match serré, la réalité fut toute autre puisque l’écart des lancers et les occasions de marquer ont été nettement à l’avantage des Titans. « Elle a été sensationnelle! » Léa McIntyre, entraineure-adjointe des Patriotes, n’avait que des bons mots, et pour cause, à la suite de l’époustouflante performance de la gardienne Naya Samuel. En repoussant 57 des 61 lancers, « elle a volé le show ».

Étudiante de dernière année au Cégep Saint-Laurent, Naya Samuel avait en réserve une grande performance avant de quitter les rangs collégiaux. « Elle a sorti sa meilleure performance, peut-être à son dernier match à la maison. On est tellement fiers d’elle », a enchainé Léa McIntyre, ajoutant que les Patriotes allaient pouvoir aborder le deuxième match avec confiance, à la condition de faire preuve de discipline – « ce sera le mot d’ordre » – puisque les six punitions et les deux buts en supériorité numériques des Titans ont peut-être fait la différence.

Du côté des Titans, il faut cependant noter un manque d’opportunisme et des décisions ou des exécutions douteuses qui ont pu permettre aux Patriotes de marquer trois buts.

Ceci étant, Syrine Kacem, deux fois, Ann-Sophie Bédard et Kaléann Laforge (le but victorieux) ont touché la cible, pour les Titans.

La réplique des Patriotes est venue de Kyliane Plouffe, Anaëlle Cordon et Ophelia Dalkiriadis.
Deux éléments, dans les commentaires de Pascal Dufresne, après la rencontre : la performance de Naya Samuel et les problèmes d’exécution de son équipe.

« Une prestation extraordinaire, une des belles prestations que j’ai vues dans ma carrière de coach dans les rangs collégiaux. Elle voyait toutes les rondelles. Elle a transporté son équipe. Félicitations à Naya. »

Et la performance de son équipe? « On manquait beaucoup de vitesse, beaucoup d’exécution, je ne sais pas ce qui se passait… on se battait avec la rondelle. Mais on a trouvé une manière de gagner. Dans trois semaines, si on gagne le championnat, on ne se souviendra plus de ce match un peu plus difficile. »

Publicité

Photo : Naya Samuel, alerte, se prépare pour repousser une autre attaque des Titans.

Les Titans de Limoilou passent à la demi-finale

Une autre rencontre au cours de laquelle la gardienne des Patriotes Naya Samuel a été mise à l’épreuve avec un nombre élevé de lancers (58). En deux matches, elle a fait face à 119 lancers. Sa rivale Éricka Gagnon, à l’autre extrémité de la patinoire, a été moins occupée (11 lancers).  Elle est quand même restée alerte pour, ainsi, récolter son quatrième jeu blanc de suite.

Noémie Vermette a dirigé l’attaque des Titans avec deux buts. Maëlle Laplante et Noémie Fontaine – cette dernière alors qu’il ne restait que quelques secondes au cadran, en troisième période – ont complété, pour la troupe de Pascal Dufresne.

Satisfaction, bien sûr, chez les Titans, qui passent en demi-finale, contre les Cougars de Lennoxville. Le premier match de la série 2 de 3 aura lieu samedi, à l’Arpidrome de Charlesbourg.

Par contre, la déception était sentie, chez les Patriotes, mais l’entraineure-adjointe Léa McIntyre a quand même voulu voir les côtés positifs de ce revers.

« On est fiers de la performance qu’on a donnée. On a mieux joué, mais d’être éliminé comme ça, ça fait mal, surtout pour nos joueuses qui graduent. Mais on apprend de ça pour sortir plus fort. C’est de l’expérience, on a un groupe très jeune. Ça va servir pour la saison prochaine », a-t-elle commenté, après le match.

Un mot sur la gardienne, qui en était à son dernier match dans les rangs collégiaux? « Naya a été incroyable encore une fois. Elle peut sortir d’ici la tête haute. Son parcours chez les Patriotes a été marqué de nombreux matches comme ça. On est tellement fiers d’elle. »

Entrevue d’après-match avec le pilote des Titans, Pascal Dufresne

Un autre match fort pour Maëlle Laplante

Maëlle Laplante, à son jeu presque sans faille, en défensive, aime bien ajouter son grain de sel quand vient le temps de soutenir l’attaque des Titans de Limoilou. Dimanche, face aux Patriotes de Saint-Laurent, elle a marqué un but et récolté une aide, pour aider son équipe à l’emporter par la marque de 4-0. Elle nous a livré ses commentaires, après la rencontre.

Lire aussi :

Le Boomerang vend chèrement sa peau aux Titans

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir