Juneau prend les couleurs des adieux | 17 février 2022 | Article par Julie Rheaume

Crédit photo: Jean Cazes

Juneau prend les couleurs des adieux

Le magasin Juneau, une institution de Limoilou, fermera ses portes le 25 février au soir, pour concentrer ses activités à son magasin du boulevard Pierre-Bertrand, mettant fin à près de 103 années d’histoire dans Limoilou. Les futurs travaux liés à la venue du tramway et le manque de main-d’œuvre ont notamment joué dans la décision des nouveaux propriétaires.

Isabelle Roy et Serge Fortin sont depuis 1988 à la tête du commerce auparavant opéré par la famille Juneau. Mme Roy a confirmé la fermeture du magasin limoulois à Monquartier.

De nouveaux propriétaires ont pris le relais le 1er février. Ceux-ci ont décidé de mettre la clé sous la porte du magasin de la 3e Avenue et de concentrer leurs activités au 1041, boulevard Pierre-Bertrand Sud. La boutique en ligne demeurera en opération.

Plusieurs facteurs ont contribué à la décision des nouveaux propriétaires de fermer boutique. Les travaux qui doivent précéder la venue du tramway dans le secteur ont joué dans la balance. Le chantier aurait notamment nui à l'accès au commerce, croient-ils. Selon Mme Roy, il aurait été par exemple difficile pour les clients de marcher plusieurs coins de rue en ramenant leurs gallons de peinture à leur voiture.

Le manque de main-d’œuvre pour les deux succursales a également joué un rôle. Les ressources humaines pourront désormais être concentrées à un seul magasin.

Mme Roy a aussi fait remarquer que la clientèle de Juneau était davantage « régionale » que du quartier Limoilou. Pour celle-ci, il sera désormais plus facile de fréquenter le magasin de Pierre-Bertrand en ce qui a trait notamment au stationnement.

L'inventaire de la 3e Avenue sera par ailleurs transféré sur Pierre-Bertrand.

Publicité

Plus d’un siècle de couleurs

Joseph-Arthur Juneau, un entrepreneur peintre qui vivait dans le Vieux-Limoilou, avait ouvert les portes de Juneau et Frères en 1919 sur le chemin de la Canardière. Il s’était associé à son frère François-Xavier dans ce projet d’affaires.

C’est en 1936 qu'ils ont relocalisé sur la 3e Avenue leur commerce, où l’épouse de Joseph-Arthur s’est jointe à eux. L’année suivante, les produits Sico y ont fait leur entrée. La réputation de Juneau & Frère s’est consolidée à cette époque. L’entreprise a développé avec les années d'autres expertises, comme la pose de feuilles d'or. On y faisait appel notamment pour la restauration intérieure d'églises.

Lorsque Serge Fortin et Isabelle Roy ont repris le flambeau des Juneau à la fin des années 1980, les faux-finis gagnaient en popularité. L’entreprise s’est alors distinguée dans ce créneau également.

Une succursale sur le boulevard Pierre-Bertrand a ouvert ses portes en 1998. En 2005-2006, l’association aux regroupements de marchands Canpro/Allpro et l’agrandissement de la superficie du magasin ont donné des atouts à l'entreprise. Des produits écologiques y ont fait leur entrée en 2010. Un atelier de finition est venu en 2013 répondre aux besoins de décoration de la clientèle.

En 2016, la façade du commerce de la 3e Avenue a eu droit à une cure de rajeunissement, avec l’aide des architectes de Tergos. Un mérite d’architecture a couronné cette transformation.

Histoire du magasin et mise en contexte : Suzie Genest
Entrevue avec Mme Roy : Julie Rheaume

À lire aussi :

 

Le passage du tramway sur la 4e Avenue confirmé

Juneau, spécialiste de la peinture : un siècle de fidélité à Limoilou

En savoir plus sur...