Limoilou dans les années 1960 : l’épicerie Godbout

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. On se souvient aujourd'hui d'un commerce disparu de la 1re Avenue : l'épicerie Godbout.

Limoilou dans les années 1960 : l’épicerie Godbout | 15 mai 2022 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. On se souvient aujourd’hui d’un commerce disparu de la 1re Avenue : l’épicerie Godbout.

En date du 3 septembre 1963, l’instantané en vedette immortalise l’une des nombreuses petites épiceries qui en des temps révolus, agrémentaient, et surtout, facilitaient le quotidien des Limoulois et Limouloises. Ce commerce de quartier était situé sur la 1re Avenue, près de la 10e Rue. La photo provient du fonds des célèbres photographes Lefaivre & Desroches. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet.

L’épicerie Godbout a opéré au moins jusqu’en 1976, si l’on se fie à la dernière édition de l’Annuaire Marcotte. Aujourd’hui, l’adresse du 1012, 1re Avenue semble avoir été aménagé pour accueillir un logement.

« J’ai pédalé là-dessus chez Épicerie Larochelle »

Pour illustrer cet article, nous avons redécoupé la photo d’époque qui a récemment fait l’objet d’une publication du groupe Facebook Limoilou des Baby Boomers. Son administrateur est nul autre que notre ex-collaborateur André Lévesque!

« Remarquez à droite, photo d’un vélo de livreur (commissionnaire). J’ai pédalé là-dessus chez Épicerie Larochelle sur la 14e Rue. Même en hiver », témoigne André. Il avait d’ailleurs raconté son expérience dans l’un de ses récits qui faisaient le bonheur de nos lecteurs et lectrices.

Son souvenir a aussi ravivé ceux de plusieurs autres résidents et résidentes du coin. « J’ai fait la même chose pour l’épicerie Carrier de la 1re Avenue. J’allais jusqu’à Sainte-Odile en 1965 », souligne notamment Guy Tremblay.

Des petits commerces de quartier d’une autre époque

De cloche et de voix, de Dale Gilbert, publié en 2013.

En 2013, le chroniqueur Réjean Lemoine résumait pour nous la conférence de Dale Gilbert organisée par la Société historique de Limoilou (SHL) : Règne et déclin de l’épicerie du coin au 20e siècle. L’auteur du livre De cloches et de voix : Patrimoine de la vie paroissiale à Notre-Dame de Grâces s’appuyait sur l’exemple du quartier ouvrier et populaire de Saint-Sauveur des années 1930-1940.

« Les résidents de cette époque fréquentaient pour leurs besoins essentiels et quotidiens les commerces de proximité », avait entre autres retenu Réjean Lemoine.

Publicité

« Le quartier comptait alors plus 160 magasins de coins de rue (épiceries, boucheries, barbiers, quincailleries, vêtements). Le magasinage se faisait à pied; les clients étaient fidèles, et le service, personnalisé. Pour les achats plus importants, les grands magasins à rayons Paquet, Syndicat et Laliberté de la rue Saint-Joseph, dans Saint-Roch, répondaient au besoin. […]

Ce monde est aujourd’hui disparu, remplacé par les Walmart, les Costcos qui pullulent dans les supercentres en périphérie des villes. Après la seconde Guerre mondiale, l’amélioration des conditions de vie a permis l’achat d’autos permettant de se déplacer vers les nouveaux centres commerciaux. Les citoyens ont ainsi quitté en masse les quartiers centraux pour la banlieue. L’épicerie de coin de rue est alors devenue une espèce en voie de disparition… »

Jocelyn Paquet et les Archives du Photographe

Jocelyn Paquet a été le gestionnaire des Archives du Photographe, fondées à l’origine sous le nom de studio Henri-Georges Pasquier, en 1993. Au fil du temps, des millions d’images, photos et négatifs, provenant de plusieurs fonds, ont nourri cette collection. Aujourd’hui retraité, Jocelyn Paquet demeure actif sur Facebook, où ses publications autour des archives passionnent ses abonné.e.s.

Vous avez des souvenirs à nous raconter sur cette épicerie? Des photos, peut-être, à nous partager? N’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook!

Voir la capsule précédente :

Limoilou dans les années 1960 : l’intersection des rues de l’Espinay et Cadillac

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.