Limoilou dans les années 1960 : Louis Rhéaume Inc.

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Souvenirs d'une entreprise disparue du Vieux-Limoilou : Louis Rhéaume Inc.

Limoilou dans les années 1960 : Louis Rhéaume Inc. | 21 août 2022 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Souvenirs d’une entreprise disparue du Vieux-Limoilou : Louis Rhéaume Inc.

En date du 10 mai 1961, l’instantané en vedette immortalise le commerce de portes, châssis et ameublements Louis Rhéaume Inc. Il se trouvait alors au 599, 8e Rue. La photo provient du fonds des célèbres photographes Lefaivre & Desroches. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet.

La scène comparative, dans la galerie en fin d’article, présente une vue en direction ouest de l’intersection de la 8e Rue et de la 6e Avenue. Elle date du 15 août 2022.

En opération jusqu’au début des années 1980

Jocelyn Paquet a précédemment partagé cette photo sur Facebook. En réaction à sa publication, Mario Matte souligne que l’entreprise l’avait engagé en 1980 comme journalier.

« À ce moment là, M. Rhéaume venait de vendre et la compagnie portait le nom de Panelfold Canada. Quand j’y ai travaillé, nous fabriquions des portes accordéons et des cloisons mobiles pour salles de conférence et réception. »

Pour en savoir plus sur Louis Rhéaume Inc. et la conversion de son immeuble en logements après son départ, nous avons lancé un appel à tous dans le groupe Facebook Limoilou : notre quartier, le meilleur de tous! Claude Lachance nous a déniché ce qui suit :

« Avis est donné qu’en vertu de la première partie de la Loi des compagnies de Québec, il a été accordé par le Lieutenant-gouverneur de la province de Québec des lettres patentes, en date du neuf mai 1949, constituant en corporation Louis Rhéaume, manufacturier, Jean-Paul Rhéaume, comptable, et Benoit Rhéaume, menuisier, tous des cité et district judiciaire de Québec, pour les objets suivants : Manufacturer, fabriquer, adapter, préparer, acheter, vendre et autrement commercer toutes sortes de matériaux, articles ou choses se rapportant au commerce de bois et en particulier, manifacturer des portes et des châssis, sous le nom de “Louis Rhéaume Inc” […]. »

Soulignons au passage que la façade nord de l’immeuble de l’ancienne entreprise a contribué à faire connaître, l’an dernier, le grand talent du muraliste limoulois Juan Manuel Velazquez Lopez, alias « Shout Gtns ».

La ruelle des Escargots, le 15 août 2022.
Une partie de la murale de la ruelle des Escargots. 15 août 2022.
Crédit photo: Jean Cazes

Jocelyn Paquet et les Archives du Photographe

Jocelyn Paquet a été le gestionnaire des Archives du Photographe, fondées à l’origine sous le nom de studio Henri-Georges Pasquier, en 1993. Au fil du temps, des millions d’images, photos et négatifs, provenant de plusieurs fonds, ont nourri cette collection. Aujourd’hui retraité, Jocelyn Paquet demeure actif sur Facebook, où ses publications autour des archives passionnent ses abonné.e.s.

Publicité

Vous avez d’autres informations ou des souvenirs à nous transmettre pour enrichir cette publication? Des photos, peut-être, à nous partager? N’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook!

Lire la capsule précédente :

Limoilou dans les années 1960 : le Marché Régal de la 3e Avenue

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir