Un objectif sur deux pour l'Espace 13/2 | 6 mai 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Un objectif sur deux pour l'Espace 13/2

La campagne de sociofinancement lancée au début avril pour concrétiser l'Espace 13/2, un lieu culturel et communautaire sur la 13e Rue, a franchi cette semaine un important jalon. Cette étape nécessaire permet à la campagne de se poursuivre vers son objectif ultime.

Publicité

L'Espace 13/2 doit prendre place dans le local qu'occupait l'Épicerie 13/2 depuis le printemps 2021. Le concept? Une librairie qui accueillera certaines activités communautaires et culturelles. Voisin de l'Épicerie 13/2 - Accommodation Bio, cet espace formera avec celle-ci « un pôle alimentaire, culturel et social pour la jeunesse », indique le texte d'introduction de la campagne de sociofinancement sur La Ruche.

Les événements qu'on verra à l'Espace 13/2 seront « organisés pour et par les jeunes de la communauté », y lit-on aussi. Il s'agira d'ateliers, de conférences et discussions, de lancement de livres, de films, albums de musique et de projections, notamment. L'implication bénévole sera le moteur de ces activités. Les jeunes bénévoles apporteront ainsi une contribution à l'environnement, la culture, la citoyenneté.

Virage et affluence

Rappelons que l'équipe de l'Épicerie 13/2, un organisme à but non lucratif, s'est déplacée dans le local de l'Accommodation Bio. En vue de son retour à temps complet à la Ferme Hantée de Lotbinière, Léa Charest a passé le flambeau de l'Accommodation Bio à ses voisins. On y trouve désormais une fusion des deux offres alimentaires.

La fermeture pour rénovation du IGA de la 4e Avenue a contribué à l'affluence de la clientèle vers cette offre fusionnée, nous a confié l'équipe de l'Épicerie 13/2 au début de la campagne de sociofinancement pour l'espace culturel et communautaire.

Le projet initialement envisagé pour l'Espace 13/2 prévoyait restauration et événements. La perspective d'une modification de zonage pour cet usage avait toutefois semé l'inquiétude dans le voisinage immédiat. Une pétition avait vu le jour. L'équipe du 13/2 s'était présentée en assemblée du conseil de quartier du Vieux-Limoilou pour entendre les préoccupations des voisin.e.s et dialoguer.

S'en est suivie une réflexion vers un concept révisé. Souhaitant apaiser les inquiétudes, l'équipe du 13/2 a opté pour un concept de librairie avec diffusion communautaire et culturelle. Un usage qui serait permis à cet emplacement, à ce que leur aurait dit une intervenante de la Ville de Québec au début 2022.

Les citoyen.ne.s qui ont assisté à l'assemblée de mars du conseil de quartier du Vieux-Limoilou ont entendu, toutefois, que le seul usage permis à cet endroit serait un commerce d'alimentation. Une information corroborée par le chef des communications de la Ville de Québec, David O'Brien, contacté par l'auteure de ces lignes le 4 avril.

L'équipe du 13/2 serait prête à effectuer les démarches requises, s'il y a lieu, selon ce qui a été dit à l'auteure de ces lignes lors de sa visite sur place le 4 avril également.

200 contributeurs et contributrices

Dans sa première semaine, la campagne de sociofinancement a permis d'atteindre 25 % de l'objectif. Afin qu'elle puisse se poursuivre jusqu'à son terme, il fallait qu'au moins 200 contributeurs-contributrices y participent. Cette étape a été franchie en un peu moins d'un mois, le 3 mai.

Les contributions amassées serviront à défayer les coûts de rénovation du local, des salaires et du loyer pendant le réaménagement. Elles couvriront aussi des honoraires professionnels d'experts. Enfin, elles doteront l'Espace 13/2 d'un fonds pour amorcer l'organisation d'événements. De nouveaux clips vidéo sont dévoilés sur la page Facebook du futur lieu pour la dernière étape de la campagne de sociofinancement.

Dans son dernier droit, la campagne pour l'Espace 13/2 compte encore douze jours et des poussières pour atteindre la cible de 100 000 $ fixée. Si cette cible est atteinte, le Fonds Mille et UN pour la jeunesse doublera la mise. Ce fonds soutient des initiatives qui s'adressent à un public principalement composé de jeunes de 15 à 29 ans. Il émerge du Secrétariat à la jeunesse du Québec.

On retrouve la campagne de sociofinancement pour l'Espace 13/2 sur La Ruche.

Lire aussi :

Épicerie 13/2 : des produits du marché en avril sur la 13e Rue

Une rencontre pour repenser le vieillissement