La parole aux finissantes des Titans : Ann-Sophie Bédard

Elles ont vécu toutes sortes d’émotions pendant leur séjour au Cégep de Limoilou. Les cinq finissantes qui ont porté fièrement les couleurs des Titans, dans le circuit de hockey collégial féminin D1, sont maintenant prêtes à passer à une autre étape de leur vie sportive et étudiante. Aujourd’hui, Ann-Sophie Bédard répond à quelques questions et nous livre ses impressions dans une séquence vidéo.

La parole aux finissantes des Titans : Ann-Sophie Bédard | 20 mai 2022 | Article par Christian Lemelin

Ann-Sophie Bédard, hockeyeuse des Titans du Cégep Limoilou, 2021.

Crédit photo: Christian Lemelin (image tirée de la vidéo)

Elles ont vécu toutes sortes d’émotions pendant leur séjour au Cégep de Limoilou. Les cinq finissantes qui ont porté fièrement les couleurs des Titans, dans le circuit de hockey collégial féminin D1, sont maintenant prêtes à passer à une autre étape de leur vie sportive et étudiante.
Aujourd’hui, Ann-Sophie Bédard répond à quelques questions et nous livre ses impressions dans une séquence vidéo.

CL Dans quelle institution et dans quelle discipline poursuivras-tu tes études?

ASB Je poursuivrai mes études à l’Université Bishop’s. Je ferai un bac en sciences de la santé pour faire ensuite une maîtrise en ergothérapie.

CL – As-tu l’intention de continuer à jouer au hockey dans les rangs universitaires ou ailleurs et, peut-être, un jour, chez les pros (si la situation change au cours des prochaines années)?

ASB Dès l’an prochain, j’aurai la chance de joueur pour les Gaiters de l’Université Bishop’s. Après mes études, j’aimerais pouvoir continuer à jouer au hockey, que ce soit dans la ligue professionnelle féminine ou dans une ligue de garage, tant que je touche la glace. Sinon, peut-être même me trouver un poste derrière un banc dans les rangs mineurs.

CL – Si l’Université Laval avait un programme de hockey féminin et que tu pouvais y avoir la formation qui correspond à tes aspirations, aurais-tu choisi de rester à Québec et/ou de continuer à jouer au hockey?

ASB – Étant moi-même native de la ville de Québec, c’est sûr que si l’Université Laval avait un programme, je serais probablement allée là. Je suis tout de même heureuse d’aller pouvoir peaufiner mon anglais à Bishop’s et de déménager en appartement avec une de mes meilleures amies, Noémie Vermette.

CL – Un rêve ou un projet que tu voudrais absolument réaliser au cours des prochaines années?

ASB – Évidemment, je voudrais réussir mes études en ergothérapie, mais aussi réussir à performer au hockey. À long terme, j’aimerais énormément continuer le hockey au niveau professionnel et me trouver un poste d’ergothérapeute en centre hospitalier spécialisé en pédiatrie.

Publicité

Lire aussi :

Ann-Sophie Bédard : l’intensité au service des Titans

 

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.