Les pianos publics reviennent enchanter les quartiers | 29 juin 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Les pianos publics reviennent enchanter les quartiers

Celui du parvis de l’église Saint-Roch est installé depuis quelques jours. Son vis-à-vis à la place Limouloise est arrivé mardi soir en remorque. Grâce à des citoyen.ne.s impliqué.e.s, les notes des pianos publics adouciront les mœurs de l’été 2022.

Pour la professeure de piano de Limoilou Valérie Beaudry, l’idée de ramener le piano limoulois a germé au printemps. Il n’y avait plus de piano dans le quartier depuis 2019, a-t-elle rappelé à l’auteure de ces lignes mercredi après-midi. C’est à la suite de son concert pour la paix à la Pointe-aux-Lièvres, en hommage au peuple ukrainien, qu’elle a commencé à en parler avec Limoilou en vrac et un certain cachottier dénommé Arnaud Bertrand.

« Il restait à connecter tout le monde! C’est hier que ça a pu se faire! Je suis vraiment contente, ça nous manquait beaucoup. Je suis ici depuis… Il est déjà presque 15 h 30! Je pense que ça fait une heure et demie que je joue! Les gens passent, ils font des demandes spéciales… Les pianistes de Québec ne le savent pas encore, mais ça va venir! »

Il y aura des activités, précise celle qui enseigne le piano depuis 25 ans. Elle attendait d’abord que l’instrument soit en place et accordé avant d’en parler. Pour être au courant des activités autour du piano public de la Place Limouloise, il suffira de suivre la page Facebook Limoilou dans la rue, que Mme Beaudry coadministrera.

« On cherche des bénévoles pour aider à le barrer et le débarrer », ajoute-t-elle pour celles et ceux à qui ça pourrait chanter.

Marie-Noëlle Béland (à gauche) et Audrey Broggini (à droite) en compagnie d'un citoyen qui jouait mercredi après-midi au piano du parvis.
Crédit photo: Suzie Genest

Un piano public « super bien accueilli »

Au parvis de l’église Saint-Roch, mercredi à 15 h 35, la directrice générale de la Table de quartier l’Engrenage, Marie-Noëlle Béland, écoutait la mélodie d'un citoyen en compagnie d'Audrey Broggini. Cette dernière, une résidente de Limoilou elle aussi musicienne, a été la première à lever la main pour s’impliquer afin que Saint-Roch retrouve aussi son piano public.

Publicité

La situation sanitaire des deux dernières années ne permettait pas le retour du piano public. Les belles couleurs qui habillent l’instrument, signées Nancy Goulet, peuvent de nouveau égayer le parvis cet été. Le piano sera accessible « de 10 h à 20 h, du mercredi au dimanche », précise Audrey Broggini. Cet horaire a été déterminé en tenant compte des ajustements faits les saisons précédentes pour une bonne cohabitation de l’instrument dans son voisinage.

L’été dernier, le parvis a accueilli un œuvre d’EXMURO arts publics lors des Passages insolites. Pour cet été, les gens se demandaient ce qui s'y passerait, explique Mme Béland. Après deux années bien silencieuses pour beaucoup, le piano public est « super bien accueilli », se réjouit-elle. Son effet rassembleur se fait déjà sentir.

« Il y a le cuisinier du London Jack qui, pendant ses pauses, vient jouer… »

Comme dans Limoilou, on pourra voir des animations autour du piano public. Il est possible d'organiser des jams, à condition d’aviser la Table de quartier L’Engrenage pour s’assurer qu’il n’y ait pas de conflit avec une autre activité prévue, indique Marie-Noëlle Béland.

Un comité a pris forme. Pour s’assurer notamment de barrer et débarrer le piano, la participation de plusieurs bénévoles est précieuse. Les personnes intéressé.e.s à donner un coup de main peuvent contacter l’Engrenage de Saint-Roch.

Lire aussi :

Les chaleurs arrivent à la Marina Saint-Roch

En savoir plus sur...