Québec Nova Murale : attendre pour mieux peinturer | 15 août 2022 | Article par Elizabeth Jean-Allard

La première murale entreprise par Québec Nova Murale a pour thématique la santé mentale.

Crédit photo: Élizabeth Jean-Allard

Québec Nova Murale : attendre pour mieux peinturer

Mélangez la passion de l’art urbain, l’organisation de projets dans le domaine communautaire et une bonne dose de motivation. Vous voici avec une organisation comme Québec Nova Murale. Son objectif ? Multiplier l’art urbain dans la Ville de Québec, en commençant par Limoilou. Récit d’un marathon de briques et de couleurs.

Peut-être avez-vous remarqué une nouvelle murale colorant un mur dans Limoilou. Située sur le chemin de la Canardière, la murale est signée Dom Laporte. C’est un artiste d’Ottawa qu’est allée chercher l’équipe de Nova Murale pour sa première phase.

« On croit en la présence de l’art, en l’importance que l’art peut apporter aux résidents, aux occupants de la place. Et autant aux retombées économiques que ça peut avoir », explique Marie-Pier Boucher, cofondatrice de Québec Nova Murale.

Une première phase qui se décline en deux murales. Toutefois, une seule a été réalisée l’été dernier. Le mur choisit borde l'organisme La Chaumine, sur la 3e Avenue. De par la nature de cet organisme qui travaille en santé mentale, dont les usagers sont membres, il était essentiel pour Québec Nova Murale de s’assurer que la murale les représentait. Cette deuxième étape de la phase 1 sera réalisée par l’artiste torontois Emmanuel Jarus.

« Je pense que c’est le match parfait entre La Chaumine et Jarus », raconte Marie-Pier Boucher.

L’artiste s’est déplacé de Toronto pour faire la rencontre des membres de l’organisme. Malgré la barrière linguistique, les échanges étaient riches.

Publicité

« Les membres, ils nous attendaient de pied ferme. En tant qu’ancienne intervenante communautaire, c’était tellement une soirée hallucinante. Dans le sens que les membres étaient présents, ils n’ont pas hésité à dire ce qu’eux ressentaient par rapport à la murale, qu’est-ce qu’ils aimeraient avoir », explique l’administratrice.

En attendant la phase 2

En attendant leur phase 2, l’équipe de Québec Nova Murale ne chôme pas. Déjà, les artistes qui y participeront ont été sélectionnées. Sans que cela ait été intentionnel, la première phase est complétée par des artistes masculins. La deuxième partie du projet sera donc consacré à des artistes féminines.

L'équipe de Québec Nova Murale prévoit trois murales pour la phase 2. Une d’entre elle sera d’ailleurs réalisée par deux artistes. « On a un duo d’artistes qu’on a choisi qui ne fait pas particulièrement de murales ensemble. C’est vraiment une proposition de travailler ensemble qu’on leur a faite », détaille Marie-Pier Boucher.

D'ici aux prochaines murales, voici une vidéo montrant la réalisation de la première murale :

Lire aussi :

Un nouveau festival d'arts vivants casse-gueule