La Recyclerie souffle sa première bougie

L’Atelier La Patente a mis au monde la Recyclerie il y a un an déjà. Cette quincaillerie de seconde main se niche dans l’espace laissé entre les écocentres et les friperies. Pourquoi jeter lorsqu’on peut donner? Et pourquoi consommer plus si on peut acheter selon nos besoins? La Recyclerie a trouvé la réponse.

La Recyclerie souffle sa première bougie | 28 octobre 2022 | Article par Elizabeth Jean-Allard

La Recyclerie regorge de matériaux prêts à avoir une seconde vie.

Crédit photo: Élizabeth Jean-Allard

L’Atelier La Patente a mis au monde la Recyclerie il y a un an déjà. Cette quincaillerie de seconde main se niche dans l’espace laissé entre les écocentres et les friperies. Pourquoi jeter lorsqu’on peut donner? Et pourquoi consommer plus si on peut acheter selon nos besoins? La Recyclerie a trouvé la réponse.

L’attrait économique de la Recyclerie est indéniable. De nombreux matériaux et outils s’y trouvent jusqu’à 50 % du prix à l’état neuf. Parce qu’un marteau usé, ça fait encore la job. « Ce qu’on souhaite, c’est que les gens en fassent leur premier réflexe », explique Édith Gilbert, coresponsable de la Recyclerie de la Patente.

La Recyclerie permet la réalisation de nombreux projets, à l’instar de rénovations et de projets artistiques. Une vingtaine d’amoureux de la van life ont même comblé leurs besoins pour aménager leurs habitacles. En plus de vendre nombre de matériaux, la Recyclerie offre aussi de nombreuses formations. La construction d’un arbre à chat a d’ailleurs connu beaucoup de succès.

La Patente offre aussi des ateliers et formations de couture.

« La boutique de la Recyclerie, c’est une partie du projet », détaille la coresponsable Mélanie Pelletier. Le fil conducteur reste la sensibilisation à la récupération, la réutilisation et au recyclage.

Des truelles, en veux-tu? En vlà

Un des plus grands défis de la Recyclerie correspond à la gestion des dons. Bien qu’elle ne soit ouverte que deux jours semaines, soit le mardi et le samedi, la réception, le tri et l’entreposage représente une tâche colossale.

Tout un casse-tête que de mettre en valeur des matériaux éparses. Les petits morceaux de bois à côté de moulures. Les vis ensemble, mais les bourrures de divan? « On est sans arrêt en train de réaménager », souligne Édith Gilbert.

Après un an, les coresponsables affirment qu’elles reçoivent encore des nouveaux matériaux. Une pièce de plexiglas rayé, plutôt incongrue, a trouvé preneur pour finaliser une patinoire. Comme quoi, il n’y a pas de limite à la réutilisation.

Cependant, certains objets se retrouvent en grand nombre dans la boutique de la Recyclerie. « Des truelles, on en a pour fournir une école », lance Mélanie Pelletier. Maintenant, vous savez où aller pour travailler vos jardins l’été prochain.

La Recyclerie en chiffre

  • Plus de 18 tonnes de matières détournées des écocentres et de l’incinérateur;
  • Plus de 1500 visiteurs;
  • Au-delà de 60 formations et conférences, engendrant la sensibilisation de plus de 330 personnes; et
  • Au moins 3400 articles vendus en magasin.

Méchante Patente

L’Atelier La Patente est une coopérative offrant des installations professionnelles pour des projets variés. Que ce soit pour travailler le bois, le métal, l’informatique ou le textile, la Patente dispose d’une gamme variée d’outils et de formations.

Publicité
Des formations en affûtage de couteaux sont offertes plusieurs fois par mois.
Crédit photo: Atelier la Patente

En plus de la Recyclerie, les murs de la Patente accueillent aussi l’Outilthèque pour ceux qui souhaitent louer sans acheter.

Pour en savoir plus sur la Recyclerie et les autres services de l’Atelier la Patente, vous pouvez vous rendre sur leur site internet.

Lire aussi :

Un an pour la Remise culturelle

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir