De Sherbrookoise à Limouloise

Dans un élan de créativité, l'intervenante Véronique Tremblay a rédigé les quelques lignes suivantes sur Limoilou, son quartier d'adoption.

De Sherbrookoise à Limouloise | 4 mai 2022 | Article par Monlimoilou

Crédit photo: Jean Cazes

Dans un élan de créativité, l’intervenante Véronique Tremblay a rédigé les quelques lignes suivantes sur Limoilou, son quartier d’adoption.

Tu es doux, Limoilou. Ton itinérance, ta souffrance, ta dormance sollicitent ma bienveillance, mon assurance et ma renaissance. Mon esprit vagabonde, m’inonde dans ton monde.

La 3e Avenue qui se parsème de boulangeries, de fromageries, d’épiceries, de pâtisseries… et que dire de ton Miyagi Sushi!

Tu es beau, Limoilou, même sous la pluie. Tes itinérants errants trouvent l’appui de ceux qui leur sourient. Ta collectivité exprime une tonne d’idées. Il faut dire qu’en direct du Nektar Café, il est facile d’y trouver son art, sa créativité.

Plusieurs y verront des petits « bums » qui y consomment, des fonctionnaires sur les valiums, des jeunes en délirium.

Être intervenante permet d’observer le monde d’une manière vivante et résiliente. Ces rebelles font de nous des compassionnels, des gestionnaires décisionnels, éducationnels, des enfants, des adolescents, sensationnels et surtout essentiels.

Éventuellement, les restaurateurs brilleront comme les saveurs du Cendrillon. Ils feront de la magie avec leurs gastronomies. Les commerçants sortiront leurs talents. Fais comme moi, viens voir le printemps ambiant.

Remplis-toi de candeur pour tout plein de petits bonheurs.

Villageoise, je suis une petite Sherbrookoise devenue Limouloise.

Publicité

Véronique Tremblay

Lire aussi :

Limoilou, mon quartier que j’ai appris à aimer

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.