La Table citoyenne Littoral Est devient un OBNL

Jeudi soir, la Table citoyenne Littoral Est a tenu son assemblée générale constitutive, au Domaine Maizerets. L'initiative qui a vu le jour autour du conseil de quartier de Maizerets a évolué pour devenir un organisme à but non lucratif (OBNL).

La Table citoyenne Littoral Est devient un OBNL | 27 mai 2022 | Article par Suzie Genest

Marie-Hélène Deshaies et Martial Van Neste, cofondateurs de la Table citoyenne Littoral Est

Crédit photo: Gracieuseté - image recadrée

Jeudi soir, la Table citoyenne Littoral Est a tenu son assemblée générale constitutive, au Domaine Maizerets. L’initiative qui a vu le jour autour du conseil de quartier de Maizerets a évolué pour devenir un organisme à but non lucratif (OBNL).

Une trentaine de membres ont pris part à cette assemblée, où ont été adoptés les règlements généraux de l’OBNL, rapporte le communiqué émis à la suite de l’assemblée.

Il y a aussi eu élection d’un conseil d’administration. Des membres individuel.le.s et des représentant.e.s d’autres organisations le forment. Marie-Hélène Deshaies (conseil de quartier Maizerets), Lou Hann (AmiEs de la Terre), Daniel Guay (Accès Saint-Laurent Beauport) y sont élus comme représentant.e.s d’autres organisations. Les membres individuels incluent Marcel Paré, Martial Van Neste et Patrick Albert.

L’amélioration de la qualité et des conditions de vie des citoyen.ne.s des quartiers du Littoral Est à Québec est au coeur des préoccupations du nouvel OBNL. Ces quartiers sont ceux de Maizerets, du Vieux-Limoilou, du Vieux-Moulin.

La Table vise à regrouper et mobiliser les résident.e.s de ces quartiers dans une « visée de justice sociale et de lutte aux inégalités », explique le communiqué.

Un « acteur incontournable »

Quelques grands enjeux prioriraires retiendront l’attention de la Table ciyoenne Littoral Est ces prochains mois. On note parmi eux la conversion du garage municipal en centre social autogéré, la transformation de l’autoroute Dufferin-Montmorency en boulevard urbain et le développement de la phase 4 de la Promenade Samuel-de-Champlain.

« [L’organisme] devient ainsi un acteur incontournable pour la Ville, le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral dans le cadre du développement de son territoire », peut-on lire dans le communiqué.

En amont de l’assemblée générale constitutive de jeudi se tenait un atelier de réflexion et de coconstruction. Il était animé par le professeur et chercheur en innovation sociale Marc D. Lachapelle et son équipe.

Les citoyen.ne.s participant.e.s ont pu y réfléchir et échanger sur les origines et l’avenir de la Table citoyenne Littoral Est. Ils ont abordé ses défis et « les perspectives de transformation sociale des communautés associées au littoral Est de Québec ».

Publicité

Lire aussi :

Promenade dans la ZILE : une invitation aux élu.e.s et candidat.e.s

Une Table citoyenne plaide pour un Littoral Est « écologique, social et économique »

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.