Webster se produira au Liban | 27 octobre 2022 | Article par Thomas Verret

Ce dimanche, l'artiste hip-hop de Limoilou donnera un spectacle de rap à l'Institut français dans le cadre de Beyrouth Livres, un nouveau salon du livre d'envergure internationale.

Crédit photo: Archives (Jean Cazes)

Webster se produira au Liban

Webster s'envole ce jeudi soir en direction du Liban. Ce dimanche, l'artiste hip-hop et historien performera à l'occasion de la première édition de Beyrouth Livres. Le rappeur de Limoilou fait partie d'une petite délégation d'auteurs de Québec qui participeront à ce nouvel événement littéraire francophone.

Outre Webster, quatre autres auteurs de la Capitale prendront part à ce salon international du livre. En effet, le slameur Thomas Langlois, la poète Nora Atalla, le conteur Jacques Hébert de même que le journaliste et écrivain Michel Jean seront du voyage.

Une première expérience au Moyen-Orient

D'ailleurs, Webster foulera la terre libanaise pour la première fois de sa vie. Féru d'histoire, le Sénégalo-Québécois a hâte de s'imprégner du Moyen-Orient, une région du monde habitée par les premiers peuples de le terre.

« Pour moi, c'est très excitant comme projet, confie-t-il. C'est toujours fascinant d'aller dans des endroits qui existent depuis de nombreux siècles. J'adore ça! »

Webster, un habitué des spectacles à saveur internationale

Cela dit, Webster s'est déjà produit en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud et en Europe. En fait, ce dernier parcourt régulièrement le monde pour mettre en valeur son travail. Le principal intéressé fait toujours un mélange entre ses chansons de concert et ses textes engagés véhiculant un message. Chaque fois, il met à profit la foule en interagissant avec les spectateurs.

« Je propose des shows conférence, explique le MC natif du quartier Lairet. Avant mes chansons, je fais des préambules assez longs pour parler de différentes choses, dont mon parcours et d'où je viens. Ensuite, j'interprète la chanson qui illustre mon propos, précise-t-il. Cette technique permet de faciliter le contact avec le public qui n'est pas nécessairement familier avec le hip-hop. Ça permet aussi aux gens d'en retirer quelque chose, de ne pas juste être bombardés par de la musique. »

Publicité

Au Liban, le Limoulois offrira évidemment un spectacle de rap et une lecture illustrée de son album-jeunesse Le Grain de Sable. Ce livre de fiction s'inspire de l'histoire du premier esclave au Canada, Olivier Le Jeune, un garçon de 10 ans, originaire du Madagascar, débarqué à Québec en 1629.

Un voyage pour promouvoir la littérature québécoise

Québec en toutes lettres et Québec BD ont mis en place cette brochette québécoise. L'objectif est de faire la promotion des arts littéraires d'ici à l'étranger.

L'initiative découle de l'amitié entre les villes de Québec et Beyrouth. Les deux capitales francophones sont membres du Réseau des villes littéraires de l'UNESCO. L'ambassade du Canada au Liban et l'Entente de développement culturel, intervenue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec, rendent possible ce déplacement.

Pour découvrir la programmation de Beyrouth Livres, c'est par ici que ça se passe.

Lire aussi :

Concerts Résonants : propager la musique de chambre