Vague d’appuis pour un centre social autogéré dans Maizerets

La communauté réitère son enthousiasme pour le projet de reconversion du garage municipal de la Canardière en un centre social autogéré.

Vague d’appuis pour un centre social autogéré dans Maizerets | 1 décembre 2023 | Article par Thomas Verret

La présidente de la Table citoyenne Littoral Est et du Conseil de quartier de Maizerets, Marie-Hélène Deshaies, entourée de citoyens, d’organismes et d’élus favorables au projet du centre social autogéré.

Crédit photo: Thomas Verret

La communauté réitère son enthousiasme pour le projet de reconversion du garage municipal de la Canardière en un centre social autogéré.

En conférence de presse vendredi matin dans le stationnement du garage municipal de la Canardière, la Table citoyenne Littoral Est a dévoilé sa vision du Centre social autogéré de Maizerets.

L’organisme a aussi présenté une déclaration d’appui au projet signée par plus de 1000 personnes.

« Ça démontre largement l’intérêt de la population », a souligné la présidente de la Table citoyenne Littoral Est, Marie-Hélène Deshaies, également présidente du Conseil de quartier de Maizerets, qui a initié le projet en 2020.

Une trentaine d’organismes appuie formellement le projet. C’est le cas de la coopérative Histoire d’arbres spécialisée dans le soin aux arbres.
Crédit photo: Thomas Verret

Un projet porteur

Inspiré du bâtiment 7 à Montréal, ce centre social autogéré vise à répondre à des besoins criants en termes d’espaces communautaires, notamment, dans le contexte du manque de locaux dans Limoilou.

« Le projet est important » pour ce secteur au taux élevé de défavorisation « afin de renforcer le tissu social, de lutter contre les inégalités, pour redonner du pouvoir aux personnes résidentes du quartier, aux organismes et aux entreprises d’économie sociale » qui y œuvrent, qui s’y développent, qui souhaitent s’y établir », a résumé Mme Deshaies.

« C’est un projet dont nos quartiers ont besoin. »

Les citoyens et les organismes ont élaboré cette vision dans les trois dernières années. On y retrouve un marché public, un pôle alimentaire solidaire et de l’agriculture urbaine, entre autres.

En outre, le centre social autogéré inclut des initiatives à visées environnementales, écologiques, du verdissement, une collecte et filtration des eaux de pluie, un espace public extérieur pour des événements, des locaux communautaires, de même que des logements sociaux.

Publicité

Avec la fermeture cet été du Carrefour Saint-Pascal-de-Maizerets, ayant entraîné la perte d’une douzaine d’organismes sociaux et communautaires, ainsi que les prix des locaux en ville, « le projet apparaît absolument essentiel ».

« C’est vraiment une perte dramatique pour les quartiers autour. Il faut être capable de renverser cette situation-là », a exposé la présidente de la Table citoyenne Littoral Est.

« Et on a des entreprises d’économie sociale en émergence qui aimeraient venir s’y installer, qui auraient besoin de locaux aussi pour développer leurs activités », a ajouté Marie-Hélène Deshaies.

Le centre social autogéré comprend des ateliers partagés, pour les artistes, les coopératives, etc. Sans oublier des services de proximité.

Toutes ces idées proviennent d’exercices de cocréation réalisés au sein du milieu.

« C’est une façon très complète de lutter contre les inégalités, tout en réduisant notre empreinte écologique », a renchéri Mme Deshaies.

Une étudiante en architecture, Florence Gagnon, a réalisé cette infographie de la vision de la Table citoyenne Littoral Est.
Crédit photo: Thomas Verret

Appui politique

Plusieurs élus de Limoilou appuient le projet. Certains étaient présents pour l’occasion, dont le député provincial de Jean-Lesage, Sol Zanetti, et la conseillère municipale du Vieux-Limoilou, Jackie Smith.

« L’idée d’un lieu social autogéré par la communauté, c’est vraiment enthousiasmant », a commenté M. Zanetti.

Le député de Québec solidaire y voit une solution pour pallier au manque de locaux communautaires, et une occasion de verdir un secteur qui en a grand besoin.

« C’est une vision d’avenir pour la transformation de certains quartiers très industriels, comme ici », a-t-il déclaré.

« De commencer avec un bâtiment municipal, comme celui-là, qui par ailleurs, a une valeur patrimoniale intéressante aussi, c’est une bonne façon de faire. »

Cette démarche citoyenne bénéficie du soutien indéfectible de la cheffe de Transition Québec.

« C’est exactement la sorte d’initiative qu’on aime, un projet réfléchi par les gens de la communauté », indique Jackie Smith. Cette dernière considère qu’il y a une opportunité à saisir avec la reconversion annoncée du garage municipal de la Canardière.

« Pourquoi ne pas prendre la balle au bond et transformer ce bâtiment en un centre géré par les citoyens et les organismes communautaires », a affirmé Mme Smith.

« Aussi, on est dans une crise du logement. Et il y a une surchauffe sur le marché immobilier depuis la pandémie. Ça pourrait aider bien des organismes qui recherchent des locaux actuellement. »

Un projet à moyen terme

De son côté, la ville n’a pas proposé de concept spécifique pour son garage dans sa vision d’aménagement des quartiers de la Canardière dévoilée mardi. L’administration Marchand fixe un horizon de huit ans pour reconvertir l’édifice municipal de la Canardière. Elle consultera à nouveau les citoyens à ce sujet. Mais déjà, on sait qu’elle plaide en faveur d’un lieu à vocation sociale.

La Table citoyenne Littoral Est voit d’un bon œil cette intention de la municipalité.

« Nous avons un projet à vocation sociale déjà en place, réfléchi avec les acteurs du milieu et en développement. On invite donc la Ville de Québec à venir collaborer avec nous, les gens de la communauté, pour en faire un projet pour et par les citoyens », a conclu Mme Deshaies.

Par ailleurs, une séance d’informations et d’échanges sur la vision préliminaire de la Vision d’aménagement des quartiers de la Canardière se tient, lundi soir, au Domaine Maizerets et en ligne.

Lire aussi :

Le Roc Gyms fête ses 30 ans

Une soirée spéciale aura lieu au Roc Gyms ce jeudi 30 novembre pour souligner les 30 ans [...]

Lire sur Monlimoilou

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.