École des Jeunes-du-Monde : pétition pour du déneigement de nuit

Des parents d'élèves réclament un déneigement de nuit dans les rues avoisinantes à l'école primaire des Jeunes-du-Monde. C'est la sécurité des enfants qui est en jeu, plaident ces citoyen·ne·s du quartier Maizerets.

École des Jeunes-du-Monde : pétition pour du déneigement de nuit | 2 mars 2023 | Article par Thomas Verret

Des parents et des employés demandent depuis plusieurs années à la Ville de changer ses pratiques de déneigement pour sécuriser les rues ceinturant l’école des Jeunes-du-Monde.

Crédit photo: Thomas Verret

Des parents d’élèves réclament un déneigement de nuit dans les rues avoisinantes à l’école primaire des Jeunes-du-Monde. C’est la sécurité des enfants qui est en jeu, plaident ces citoyen·ne·s du quartier Maizerets.

Après de nombreuses plaintes à la Municipalité au fil des ans, voilà qu’une nouvelle pétition circule depuis quelques jours. Les signataires ne veulent plus voir les camions passer sur la rue Georgette-Lavallée et la 25e Rue pendant que les enfants se rendent à pied à l’école.

La Ville n’a pas l’intention de changer ses pratiques

L’instigateur de la pétition, Jérôme Lefrançois, a multiplié les interventions dans les dernières semaines pour inciter la Ville à corriger le tir, en vain. Ce père de deux élèves fréquentant l’école des Jeunes-du-Monde a notamment écrit une lettre d’opinion publiée dans Le Soleil. Il a également fait des représentations auprès des élus municipaux, dont au conseil d’arrondissement et au conseil de ville.

La réponse à sa question reste la même à ce jour. Pour le moment, l’administration Marchand n’envisage pas de modifier la logistique en place pour que le secteur intègre la zone de déneigement de jour.

« On ne peut pas changer cette réglementation cette année », lui a répondu le conseiller responsable du déneigement, Pierre-Luc Lachance, le 21 février, lors de la dernière séance du conseil municipal.

Cela dit, la Municipalité doit se pencher sur la question et examiner la situation. D’ici là, elle a demandé à ce que les camions de déneigement ne passent pas aux heures d’entrée, le matin, et de sortie des élèves, sur l’heure du midi.

« Les équipes administratives ont confirmé qu’elles ont fait une demande pour éviter qu’il y ait des opérations sur les heures d’arrivée et de lunch de l’école », a précisé M. Lachance.

« L’inaction » de la Ville dénoncée

Jérôme Lefrançois est loin de se satisfaire de cette réponse. Il ne comprend pas pourquoi la Ville ne change pas sa réglementation pour assurer la sécurité des enfants. La Politique de viabilité hivernale identifie d’ailleurs les écoles comme étant « des lieux sensibles », souligne-t-il.

« Pourtant, le secteur de l’école des Jeunes-du-Monde est déneigé après un bon nombre de rues. »

Publicité

M. Lefrançois trouve la situation « inacceptable ». Il dénonce l’inaction de la Municipalité dans ce dossier.

« La situation pourrait être facilement évitée, si la Ville change son horaire de déneigement des rues qui entourent l’école », estime-t-il.

Une situation « chaotique »

Des citoyens et des employés de l’école des Jeunes-du-Monde se plaignent régulièrement à la Ville. Chaque bordée de neige engendre un véritable « chaos » près de l’école. Les rues donnant accès à la cour et les corridors scolaires ne sont pas adéquatement déneigés ou entretenus, « même plusieurs jours après une chute de neige importante », se désole Jérôme Lefrançois.

« Parfois, des parents doivent pelleter les remblais de neige pour permettre aux enfants d’entrer dans la cour d’école ou mettre des abrasifs, parce que la Ville ne le fait pas en temps opportun », déplore le père de famille.

Le conseiller du district de Maizerets-Lairet est bien au fait de la situation. Claude Villeneuve s’est rendu dernièrement à l’école des Jeunes-du-Monde pour constater la problématique de ses propres yeux. Ce dernier a été témoin d’événements qui ne font « aucun sens ». Il a raconté ses observations au cours du plus récent Conseil de quartier de Maizerets.

« Non seulement c’est difficile de circuler dans les deux sens, mais il y a un salmigondis, qui crée un espèce de ballet qui se passe là », image-t-il.

Le conseiller municipal Claude Villeneuve confirme le mélange disparate entre les camions et les enfants qui se produit durant les opérations de déneigement de la Ville, près de l’école des Jeunes-du-Monde.

M. Villeneuve a aussi assisté à une scène désolante impliquant des écoliers qui essayaient tant bien que mal de descendre de leur autobus scolaire.

« Les enfants tombent littéralement dans le remblai en sortant du minibus », regrette-t-il.

Au moment de publier cet article, près de 400 personnes avaient signé la pétition qu’on trouve en ligne

Lire aussi :

Avenue de la Capricieuse : sécurité compromise par un projet immobilier?

École des Jeunes-du-Monde : le panneau de la discorde est bien allumé

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.