C’est la fin pour les Scouts de Maizerets

Les Scouts de Maizerets cessent leurs activités après plus de 70 ans d'existence. La fermeture du Carrefour Saint-Pascal aura finalement eu raison du dernier groupe Scout de Limoilou.

C’est la fin pour les Scouts de Maizerets | 24 août 2023 | Article par Thomas Verret

La fermeture du Carrefour Saint-Pascal signe la fin du groupe Scout de Maizerets.

Crédit photo: Scouts de Maizerets

Les Scouts de Maizerets cessent leurs activités après plus de 70 ans d’existence. La fermeture du Carrefour Saint-Pascal aura finalement eu raison du dernier groupe Scout de Limoilou.

« Pour nous, ç’a été un coup fatal au mauvais moment », explique le responsable de l’organisme Raphaël Pelletier.

Depuis quelques années déjà, le groupe Scout de Maizerets peinait à recruter des bénévoles et la pandémie n’a fait qu’aggraver les choses.

« La COVID nous a vraiment frappé fort, précise M. Pelletier. On a perdu beaucoup d’adultes qui étaient impliqués, alors qu’on était en train de remonter la pente. »

Une fermeture au goût amer

C’est seulement au printemps que les Scouts de Maizerets ont appris que le Carrefour Saint-Pascal allait fermer ses portes, le 30 juin 2023, ce qui leur a donné peu de temps pour « se virer de bord ».

« La façon dont ça s’est fait, ça nous a un peu mis dans le trouble. Ça n’a pas été annoncé d’avance », regrette Raphaël Pelletier.

Au fil des ans, les recherches des responsables du groupe Scout de Maizerets sont demeurées infructueuses. L’organisme communautaire n’a pas été en mesure de trouver des locaux adaptés à ses besoins, ni à ses moyens financiers modestes.

« Il y a quelques années, on avait approché le Centre Mgr Marcoux, mais les prix, ça n’avait juste pas de sens, déplore M. Pelletier. À l’époque, c’était 30$ à l’heure, il n’y avait pas de forfait pour louer à l’année. »

Au total, une trentaine d’organismes se retrouvent sans local en raison de la fermeture du Carrefour Saint-Pascal-de-Maizerets. À maintes reprises, le Centre Mgr Marcoux a été identifié comme solution possible pour accueillir les locataires laissés-pour-compte. Toutefois, le prix de la location des locaux constitue une problématique récurrente.

Publicité

L’édifice de la rue Adjutor-Rivard appartient à la Ville de Québec. Depuis 2019, le Centre Mgr Marcoux a une entente avec la municipalité pour assurer l’offre de loisirs du bâtiment. L’organisme a également le mandat d’effectuer la location de salles pour répondre aux besoins des particuliers et des organismes.

« Nous n’avons cependant aucun pouvoir sur la tarification des espaces puisqu’ils n’appartiennent pas à notre organisme. C’est la Ville de Québec qui détermine la tarification des salles », précise le directeur général du Centre Mgr Marcoux, Olivier Mercier, dans un échange de courriels avec l’auteur de ces lignes.

Une triste page d’histoire se tourne

En août, les Scouts de Maizerets ont donc complété leur dernier camp d’été. Il n’y aura pas de nouvelle session à l’automne.

L’organisme redirige ainsi les jeunes vers le groupe voisin, celui de Giffard, dans le Vieux-Beauport. Pour diverses raisons, plusieurs d’entre eux n’y poursuivront pas leur parcours. Certaines familles n’ont pas de voiture, par exemple, alors que d’autres n’ont tout simplement pas envie de faire le voyagement.

« C’est sûr qu’on va perdre des plumes un peu. Il y a des jeunes qui ne vont pas faire le pas vers le groupe de Giffard. »

Une quarantaine de jeunes étaient inscrits au groupe Scout de Maizerets cet été.
Crédit photo: Scouts de Maizerets

Chose certaine, l’attachement au groupe scout de leur quartier n’a pas leur pareil. Le sentiment d’appartenance était bien palpable.

« C’était très local. Nous étions le dernier groupe de scouts existant dans Limoilou. Ça fait un petit pincement au cœur de devoir fermer », laisse tomber Raphaël Pelletier.

Cela dit, l’organisme de Maizerets ne ferme pas totalement la porte à une possible réouverture dans le futur.

« Il y a des parents qui sont motivés et qui ont envie de mettre de l’énergie, indique M. Pelletier. S’ils désirent le faire, je vais leur donner toutes les clés et les livres, mais c’est certain que ça va dépendre de la situation dans Limoilou. »

Le présent texte a été mis à jour, à la suite de la réception de nouvelles informations.

Lire aussi :

Un après-midi d’accordéon à la Place Limouloise

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.