Limoilou dans les années 1960 : intersection de la Canardière et D’Estimauville

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Nous revenons ce dimanche aux limites de deux arrondissements, à l'angle de la Canardière et d'Estimauville.

Limoilou dans les années 1960 : intersection de la Canardière et D’Estimauville | 23 avril 2023 | Article par Jean Cazes

L’intersection de la Canardière et D’Estimauville en 1969.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Nous revenons ce dimanche aux limites de deux arrondissements, à l’angle de la Canardière et d’Estimauville.

Prise le 8 septembre 1969, la photo à la une, telle que décrite dans les Archives de la Ville de Québec, provient d’un négatif représentant l’intersection du chemin de la Canardière et de l’avenue D’Estimauville, dans le secteur Maizerets.

La scène réactualisée dans la galerie au bas de l’article, une vue en direction est, date du 13 octobre 2022.

L’avenue D’Estimauville marque la limite de l’arrondissement Beauport, là où le chemin de la Canardière emprunte le nom de chemin Royal. dans le secteur du Vieux=Moulin, Tiré de la section Toponymie du site de la Ville de Québec :

« Le chemin Royal traverse le territoire correspondant anciennement à la seigneurie de Notre-Dame-des-Anges, soit la partie ouest de l’arrondissement historique de Beauport. Dans la partie est, qui correspond à l’ancienne seigneurie de Beauport, il devient l’avenue Royale. »

Les principaux changements observés dans ce paysage urbain concernent l’implantation d’un Couche-Tard et d’un Shell, ainsi que l’implantation en 1988 du terminus de Beauport – Station D’Estimauville (merci à René Labbé pour la précision). On peut aussi notamment noter sur la droite, plus loin, la rénovation récente des deux tours de la Place Canardière, du côté de l’arrondissement de Beauport.

Toujours à la même date, cette autre vue d’époque illustrant ce carrefour, cette fois en direction nord-ouest.

Intersection du chemin de la Canardière et de l’avenue D’Estimauville  8 septembre 1959.
Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

On y voit sur la gauche, en arrière-plan, le Centre hospitalier Robert-Giffard. Se profile aussi sur la droite la ferme SMA, détruite en 2007, dont le site accueillera plus tard Medicago. L’ex-ferme urbaine a fait l’objet récemment d’un précédent article.

Archives de la Ville de Québec

De nombreuses images archivées de la Ville de Québec sont disponibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Publicité

Lire aussi :

Limoilou dans les années 1960 : construction de l’ex-église Sainte-Odile

Limoilou dans les années 1960 : l’avenue D’Estimauville

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir