Limoilou dans les années 1960 : l’agent de circulation

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Notre regard historique se porte de nouveau ce dimanche sur un carrefour achalandé du Vieux-Limoilou.

Limoilou dans les années 1960 : l’agent de circulation | 8 octobre 2023 | Article par Jean Cazes

L’agent de circulation, Grégoire Doyon, en action à l’été 1968.

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Notre regard historique se porte de nouveau ce dimanche sur un carrefour achalandé du Vieux-Limoilou.

Immortalisée en août 1968, la scène en vedette illustre un policier qui fait la circulation à l’intersection du chemin de la Canardière et du boulevard des Capucins.

Cette photo est tirée de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet. Elle a retenu notre attention dans le groupe Facebook Souvenir retrouvé, administré et enrichi par Michel Gallant.

La scène réactualisée ici-bas. Une vue direction nord-est, en date du 3 octobre 2023.

 

Grégoire Doyon sur le chemin de la Canardière, au cœur d’une intersection achalandée du Vieux-Limoilou. Août 1968. Vue en direction sud.
Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Toujours en août 1968, cette autre photo souligne le travail de Grégoire Doyon. C’est à l’entrée est du Vieux-Limoilou, sujet de cet article de 2020. Un rappel des écrits de l’ethnologue Kathleen Pouliot au sujet de M. Doyon dans son mémoire de maîtrise :

« L’intersection Canardière et des Capucins produit alors un flux de circulation qui est géré par un policier jusqu’au milieu des années 1970; celui-ci se dressait sur son module matin et soir. […] M. Grégoire Doyon a marqué le vécu des Limoulois. En effet, ce policier faisait partie intégrante du quartier et obtenait la reconnaissance des automobilistes qui le saluaient et lui offraient des présents à l’occasion des fêtes. »

L’intersection des Capucins et de la Canardière, photographiée en décembre 1964, dans le Vieux-Limoilou.
Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Cela dit, on devine aussi sur la gauche de la photo d’époque la présence d’une station-service Texaco.

Bien avant l’agrandissement du cégep Limoilou, ce Texaco ainsi que des maisons donnant sur la 8e Avenue ont été démolies vers 1974-1975 lors de la création des cégeps.

Publicité

Jocelyn Paquet et les Archives du Photographe

Jocelyn Paquet a été le gestionnaire des Archives du Photographe, fondées à l’origine sous le nom de studio Henri-Georges Pasquier, en 1993. Au fil du temps, des millions d’images, photos et négatifs, provenant de plusieurs fonds, ont nourri cette collection. Aujourd’hui retraité, Jocelyn Paquet demeure actif sur Facebook, où ses publications autour des archives passionnent ses abonné.e.s.

Lire aussi :

Saint-Sauveur dans les années 1960 (30) : agent de circulation sur Saint-Vallier Ouest

Limoilou dans les années 1960 : l’intersection de la 8e Avenue et de la 3e Rue

 

 

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir