L’Oeufrier sur la 3e Avenue en 2024

La franchise québécoise de restaurant à déjeuner L’Oeufrier ouvrira une succursale dans Limoilou au printemps 2024.

L’Oeufrier sur la 3e Avenue en 2024 | 10 août 2023 | Article par Simon Bélanger

Des travaux sont en cours dans l'ancien local du salon de coiffure Le Kollectiv, en vue d'ouvrir une succursale de l'Oeufrier au printemps 2024.

Crédit photo: Simon Bélanger - Monlimoilou

La franchise québécoise de restaurant à déjeuner L’Oeufrier ouvrira une succursale dans Limoilou au printemps 2024.

Après des premières succursales sur le Boulevard de l’Ormière, dans Neufchâtel, et sur la rue d’Everell, à Beauport, l’Oeufrier ouvrira prochainement deux nouvelles succursales à Québec.

Un premier restaurant sera située dans la Pyramide, à Sainte-Foy, tandis qu’un second s’installera au 701, 3e Avenue, dans Limoilou. L’endroit était précédemment occupé par le salon de coiffure Le Kollectiv.

Objectif printemps 2024

En entrevue téléphonique avec Monlimoilou, le franchisé Denis Serré indique viser le printemps 2024 pour l’ouverture de la succursale limouloise.

«Ce n’est pas un bâtiment neuf. […] Il est un petit peu fatigué. On doit démancher les murs au complet. On excave le sous-sol, pour le rendre opérationnel et faire la préparation en bas. Il y a des travaux assez importants à faire dans le bâtiment», explique M. Serré.

Le franchisé estime que l’offre est assez limitée dans la catégorie des restaurants à déjeuner dans le quartier.

«C’est un beau secteur qui se développe très bien et je pense qu’un Oeufrier peut apporter un dynamisme dans ce secteur-là», précise Denis Serré.

Denis Serré est associé/directeur-général du développement corporatif chez Gestion Afiniti. En plus de détenir la succursale de l’Oeufrier sur le boulevard de l’Ormière, l’entreprise détient aussi des Chocolats Favoris, un Thaï Zone et les deux installations de Dek Hockey de la Capitale, sur le boulevard Chauveau et à Saint-Augustin-de-Desmaures. Elle était aussi propriétaire de plusieurs Super Club Vidéotron.

L’Oeufrier compte une quarantaine de succursales au Québec.
Crédit photo: Page Facebook L'Oeufrier (Quebec)

L’Oeufrier, un restaurant au menu “funky”

La première succursale de L’Oeufrier a ouvert ses portes en 1995, à Laval. Aujourd’hui, l’entreprise détient 40 restaurants, dont une majorité sont situé dans Montréal et ses environs. En plus des deux actuellement à Québec, l’Oeufrier compte également des succursales à Pont-Rouge et Trois-Rivières. Selon le site internet, des succursales pourraient éventuellement ouvrir à Sherbrooke, Saint-Hyacinthe et Lévis.

Publicité

En jetant un coup d’oeil au menu, il n’est pas difficile de deviner les origines québécoises de l’entreprise.

«J’aurais voulu être un artiste», «Justin en calèche à Ottawa», «Aucun droit de regard pour Pierre-Karl», «La légende du démon blond» et la poutine déjeuner «Printemps érable» ne sont que quelques items présents sur le menu de l’Oeufrier.

«L’offre est complètement différente de d’autres restos de déjeuners. Ça a un côté un petit peu “funky”, au niveau des noms. Il y a aussi un menu très, très élaboré. Il y a une bonne offre pour le déjeuner et le dîner», souligne M. Serré.

En plus des déjeuners plus classiques, des gaufres, des crêpes, des pancakes, des omelettes et des poutines-déjeuners, l’entreprise offre en effet un menu pour le midi. Burgers, tacos, sandwichs et mac n’cheese seront aussi offerts à la clientèle.

Pour cette succursale de l’Oeufrier, Denis Serré est associé avec Kim Dupont, directrice administration et finances chez Gestion Afiniti. Le duo est aussi avec Gestion LBK, déjà propriétaire de l’Oeufrier de Beauport, de trois boîtes à beignes Beiko et de trois comptoirs à tartares Küto, dont le plus récent dans Saint-Roch.

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir