Programme Emplois d’été Canada : les coupures dénoncées

Julie Vignola s'insurge contre la décision du fédéral de sabrer dans le programme Emplois d'été Canada.

Programme Emplois d’été Canada : les coupures dénoncées | 14 mars 2023 | Article par Thomas Verret

Julie Vignola s’indigne face à la réduction du financement du programme Emplois d’été Canada.

Crédit photo: gracieuseté

Julie Vignola s’insurge contre la décision du fédéral de sabrer dans le programme Emplois d’été Canada.

Le fait de voir le gouvernement Trudeau amputer les sommes du programme Emplois d’été Canada de près de 300 000 $ a fait bondir la députée de Beauport-Limoilou. Mme Vignola estime que cette réduction « drastique » du financement arrive au pire moment, alors que les organismes font face à des défis de main-d’œuvre et tentent toujours de se remettre des dernières années pandémiques.

« Cette coupure de financement est totalement inadmissible », peste l’élue du Bloc québécois.

Financement insuffisant

Julie Vignola note que les demandes pour le programme Emplois d’été Canada se font plus nombreuses qu’auparavant, preuve que les besoins augmentent. « Or, le financement accordé n’arrive pas à couvrir la demande, déplore cette dernière.

« Dans certains cas, les organismes ne pourront tout simplement pas tenir leurs activités prévues sans ce financement, prévient-t-elle. C’est inacceptable! »

Rehaussement réclamé

De son côté, le gouvernement du Canada attribue cette baisse importante à la fin des montants spéciaux alloués dans le contexte de la pandémie. Le financement revient ainsi au niveau pré-COVID-19. C’est ce qu’indique le bureau de la ministre des Femmes, de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, Marci Ien, responsable du programme Emplois d’été Canada.

Ces subventions fédérales ont des impacts positifs à divers égards. Les aides financières permettent aux jeunes d’acquérir de l’expérience sur le marché du travail et de soutenir les employeurs dans leur recrutement.

Julie Vignola digère vraiment mal ces coupures qui viennent fragiliser encore davantage les organismes.

« Pourquoi le gouvernement décide-t-il de mettre la hache dans le financement, alors que plus que jamais, le programme est nécessaire pour les organismes du milieu? », se questionne-t-elle.

Publicité

Pour tout dire, Mme Vignola trouve l’état des choses « franchement désolant ». Elle demande finalement à Ottawa de corriger le tir au plus vite.

« Nous demandons un rehaussement du financement du programme dès maintenant », conclut la députée bloquiste.

L’an dernier, le gouvernement canadien a investi près de 1 M $ dans Beauport-Limoilou via le programme Emplois d’été Canada. Ces investissements fédéraux se sont notamment traduits par la création de plus de 200 emplois dans la circonscription.

Lire aussi :

Ateliers d’artistes : la Ville bonifie son programme

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir