Québec Destination gourmande: nouvelle campagne pour inciter à sortir au resto

La Ville de Québec et Destination Québec cité ont lancé une campagne promotionnelle qui vise à inciter la population à fréquenter les restaurants de Québec et à faire rayonner la qualité et le talent des restaurateurs de la Capitale-Nationale. Baptisée Québec Destination gourmande, elle se déploie au coût de 730 000$.

Québec Destination gourmande: nouvelle campagne pour inciter à sortir au resto | 24 octobre 2023 | Article par Julie Rheaume

Une image tirée de la vidéo de la campagne promotionnelle Québec Destination gourmande.

Crédit photo: capture d'écran, YouTube

La Ville de Québec et Destination Québec cité ont lancé une campagne promotionnelle qui vise à inciter la population à fréquenter les restaurants de Québec et à faire rayonner la qualité et le talent des restaurateurs de la Capitale-Nationale. Baptisée Québec Destination gourmande, elle se déploie au coût de 730 000$.

Le lancement de la campagne Québec Destination gourmande a eu lieu le 23 octobre au Grand Marché en présence du maire Bruno Marchand. Ce dernier a alors pris la parole devant des élus et élues municipaux, artisans de la restauration et personnes du milieu des affaires et du tourisme comme Robert Mercure, directeur de Destination Québec cité.

Cette campagne de promotion prend forme grâce au fonds de 5 millions $ octroyé en 2022 par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec (MEIE) pour la phase 2 du Plan de relance du centre-ville.

Elle est réalisée dans la région de Québec, à travers le Québec et l’Ontario au coût de 730 000 $.

Québec Destination gourmande en mode numérique

Québec Destination gourmande se déploie en format vidéo de 30 secondes sur les médias sociaux, sur YouTube et plusieurs autres plateformes. Elle prend aussi la forme de bannières publicitaires et d’un guide gourmand numérique. Elle est également présentée dans divers médias.

Les bonnes adresses de personnalités reconnues dans le domaine de la restauration ainsi que les coups de cœur de locavores y sont aussi en vedette.

Cette offensive promotionnelle a comme but de recréer les habitudes de fréquentation du centre-ville par les citoyens; stimuler un achalandage équilibré en favorisant la croissance en basse saison et faire connaître la qualité de l’offre gourmande de Québec.

Selon le maire Marchand, la campagne, déjà amorcée, va « s’accélérer dans les prochaines semaines et se poursuivre jusqu’au 17 décembre  (…) de façon à mettre en valeur le précieux talent de nos restaurateurs et restauratrices pour donner aux gens l’envie de venir ici, de donner l’envie aux gens qui sont ici de sortir, d’aller voir nos restaurateurs, de se rappeler le privilège que nous avons de les avoir parmi nous ».

Encore des défis à relever

« Nos restaurateurs, nos artisans, nos génies vivent aussi le contexte inflationniste, le contexte économique. On le sait, cela a aussi un impact sur l’achalandage. Or ce n’est pas mauvais… Ça dépend évidemment des endroits (…), mais il y a encore de la place à faire mieux », a dit l’élu dans son allocution, lundi.

Publicité

Alors que certains restaurateurs ont connu un bon été 2023 et que d’autres ont vécu une saison plus mitigée, si l’on se fie aux propos de Bruno Marchand, les responsables de la campagne jugent que des efforts sont encore nécessaires pour assurer un achalandage soutenu dans la basse saison et aider le milieu de la restauration à combler le manque de revenus accumulé au cours des dernières années….

Milieu qui a été évidemment malmené par la crise sanitaire, mais aussi par un manque de main-d’œuvre qui perdure.

Municipal, Ville de Québec, Bruno Marchand, Maire
Le maire de Québec Bruno Marchand lors de la présentation du 23 octobre au Grand Marché.
Crédit photo: Julie Rheaume

À propos du Plan de relance du centre-ville

Le Plan de relance du centre-ville a été annoncé à l’automne 2020 pour venir en aide aux commerçants du centre-ville dans le contexte de la pandémie de COVID 19. Le gouvernement du Québec confirmait alors la mise en place d’une aide de 50 millions $ sur deux ans pour la relance des centres-villes de Québec et Montréal, rappelle la Municipalité dans un communiqué.

Un premier 5 millions $ avait été octroyé à la Ville de Québec en 2021. Au printemps 2022, la Ville de Québec, en partenariat avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation, annonçait un investissement de 5 millions $ pour soutenir la deuxième phase de relance économique du centre-ville.

À lire aussi:

Propulse ton centre-ville : un coup de pouce aux commerçants des quartiers centraux

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir