Réouverture le 17 juin pour la nouvelle bibliothèque Marie-Claire-Blais

La bibliothèque Canardière portera dorénavant le nom de Marie-Claire-Blais, cette prolifique auteure native de Limoilou décédée en 2021. La bibliothèque rénovée ouvrira ses portes au public le samedi 17 juin.

Réouverture le 17 juin pour la nouvelle bibliothèque Marie-Claire-Blais | 7 juin 2023 | Article par Thomas Verret

La Ville renomme la succursale Canardière de la Bibliothèque de Québec en l’honneur de cette grande auteure originaire de Limoilou.

Crédit photo: Simon Bélanger

La bibliothèque Canardière portera dorénavant le nom de Marie-Claire-Blais, cette prolifique auteure native de Limoilou décédée en 2021. La bibliothèque rénovée ouvrira ses portes au public le samedi 17 juin.

La Commission de toponymie de la Ville de Québec recommande cette proposition, déjà révélée par Monlimoilou.com le 24 février 2023. C’est ce qu’indique un sommaire décisionnel du 26 avril.

« Les membres du Comité de toponymie sont d’avis que la contribution de Marie-Claire Blais mérite d’être honorée en renommant la succursale Canardière de la Bibliothèque de Québec, dans le quartier Limoilou où elle a grandi. »

Cette proposition a reçu un accueil favorable de la famille de Marie-Claire Blais, de l’Institut Canadien de Québec, gestionnaire de la Bibliothèque de Québec, et du Conseil de quartier de Maizerets.

« Par conséquent, le Comité de toponymie propose de renommer la succursale Canardière pour la Bibliothèque Marie-Claire-Blais. »

Le Conseil municipal a finalement adopté ce changement toponymique lors de la séance du 6 juin.

« Les citoyens de Maizerets reçoivent cette proposition avec beaucoup de satisfaction », a souligné le conseiller du district Claude Villeneuve.

Projet de murale

D’ailleurs, un portrait de Marie-Claire Blais ornera les murs de la bibliothèque. L’artiste MC Grou réalisera cette fresque dans le cadre d’un projet d’art public de l’organisme EXMURO. Cette initiative a fait l’objet d’une démarche de médiation culturelle avec les citoyens et les citoyennes du quartier Maizerets.

« Ça va être une belle occasion de valoriser une auteure dont on a toutes les raisons d’être fiers », a ajouté M. Villeneuve.

Publicité

Réouverture le 17 juin

Fermée depuis l’automne 2022, la bibliothèque Marie-Claire-Blais doit rouvrir le samedi 17 juin, à 10h.

« À cette occasion, les citoyens sont invités à venir redécouvrir leur bibliothèque de quartier et à profiter des nouveaux espaces », peut-on lire dans un communiqué.

La responsable de la culture au comité exécutif, Catherine Vallières-Roland, sera sur place, en compagnie de représentants de la famille de Marie-Claire Blais. Une fête familiale, avec spectacle et goûter, se tiendra aussi à partir de 13h30.

La bibliothèque revampée sera notamment dotée d’une nouvelle salle multifonctionnelle et d’espaces de travail modernes et lumineux. Les places assises seront aussi mieux réparties et des espaces de travail semi-collectifs viennent compléter l’offre.

Quelques temps après l’annonce de la mort de Marie-Claire Blais, des citoyens et des citoyennes ont émis le souhait que la Ville rappelle sa mémoire dans son espace littéraire. La Commission de toponymie a donc décidé d’étudier cette idée. Celle-ci « a été consultée pour l’exactitude de la graphie », précise aussi le document.

Honorée pour une brillante carrière

Marie-Claire Blais est née en 1939 dans une famille ouvrière de la paroisse de Saint-Fidèle. Cette dernière a publié son premier roman à l’âge de 20 ans. Sa carrière florissante s’est étalée sur plus de 60 ans.

Mme Blais a publié une trentaine de romans, de pièces de théâtre et de recueils de poésie. Elle a également cumulé les honneurs, notamment le prestigieux prix Médicis et quatre prix littéraires du Gouverneur du Canada.

« Nous sommes heureux d’honorer la mémoire d’une écrivaine de Québec qui a marqué l’histoire des lettres québécoises. Quel lieu plus significatif qu’une bibliothèque publique pour venir inscrire le nom de Marie-Claire Blais dans la ville qui l’a vu naître », se réjouit Claude Lavoie, président du comité de toponymie et membre du comité exécutif de la Ville de Québec.

Marie-Claire Blais joint ainsi un club sélect. À Québec, quelques bibliothèques portent le nom d’écrivains et d’écrivaines associé.e.s à l’histoire culturelle de la Ville. Du nombre, on retrouve, entre autres, la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Il ne reste maintenant plus qu’à savoir quand on gravera le nom de Marie-Claire Blais sur la bibliothèque du chemin de la Canardière. Chose certaine, ce n’est plus qu’une question de jours.

Lire aussi :

Des murales emblématiques vont colorer Maizerets

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir