Retour sur 2023 dans Limoilou

Les derniers jours d'une année représentent souvent le moment idéal pour faire le bilan des événements des 12 derniers mois. Voici donc un résumé, loin d'être exhaustif, de ce qui s'est passé dans Limoilou en 2023.

Retour sur 2023 dans Limoilou | 26 décembre 2023 | Article par Simon Bélanger

La 3e Avenue, le 21 décembre 2023.

Crédit photo: Simon Bélanger - Monlimoilou

Les derniers jours d’une année représentent souvent le moment idéal pour faire le bilan des événements des 12 derniers mois. Voici donc un résumé, loin d’être exhaustif, de ce qui s’est passé dans Limoilou en 2023.

L’équipe de Monlimoilou a travaillé fort toute l’année pour couvrir l’actualité hyperlocale, touchant les trois quartiers du Grand Limoilou : Lairet, Maizerets et le Vieux-Limoilou. Dans les prochaines lignes, nous reviendrons sur quelques dossiers marquants de 2023.

Évidemment, ce genre d’exercice est toujours, par définition, bien incomplet. Nous espérons quand même que celui-ci vous sera utile. Les prochaines lignes contiendront plusieurs hyperliens, sur lesquels vous pourrez cliquer pour accéder à un article de Monlimoilou ou Monquartier qui traitait du sujet abordé.

En bonus, à la fin du texte, vous pourrez consulter la liste des 15 articles les plus consultés sur Monlimoilou en 2023.

Nous vous rappelons aussi qu’en décembre, nous avons rencontré des élu.e.s de Limoilou, pour faire le bilan de l’année. Jackie Smith, conseillère municipale de Limoilou et cheffe de Transition Québec, Claude Villeneuve, conseiller municipal de Maizerets-Lairet et chef de l’Opposition officielle (chef de Québec d’abord), Julie Vignola, député fédérale bloquiste dans Beauport-Limoilou, et Sol Zanetti, député de Québec solidaire, dans Jean-Lesage, ont accepté de se prêter à l’exercice.

Tramway

Il serait hasardeux de commencer ce bilan 2023 sans parler de l’éléphant dans la pièce : la mise en suspens du projet de tramway de Québec. Le gouvernement du Québec a en effet décidé de remettre entre les mains de la Caisse de dépôt et de placement du Québec le mandat d’évaluer le meilleur projet de transport structurant pour Québec.

Le tramway avait connu quelques soubresauts dans les jours qui ont précédé cette décision. En plus de tergiversations du maire Bruno Marchand sur les chiffres d’un sondage d’appui (40% vs 36%), celui-ci révélait qu‘aucun consortium n’avait décidé de soumissionner. Il proposait ensuite que la Ville devienne maître d’œuvre du projet, désormais évalué à plus de 8 G$. Le gouvernement du Québec en a décidé autrement, en dépit de l’appui de plusieurs conseils de quartier. Ceux de Lairet et du Vieux-Limoilou ont fait part de leur déception au lendemain de la décision du gouvernement Legault.

En cours d’année, le tramway avait été au coeur de différentes discussions lors d’assemblées de conseils de quartier. Dans Maizerets, par exemple, des inquiétudes avaient été exprimées sur la circulation de transit dans les rues avoisinantes du chemin de la Canardière. Par ailleurs, les gens qui ont fréquenté le Vieux-Limoilou au cours de l’automne ont aussi constaté l’ampleur des chantiers, dont plusieurs étaient en lien avec le tramway.

Il faudra maintenant attendre quelques mois pour connaître l’avenir du projet.

Publicité

Mobilité active

Le sujet de la mobilité active a continué d’occuper les discussions en 2023. En toute fin d’année, la Ville de Québec annonçait le déploiement en 2024 du tout premier corridor Vélo cité, qui reliera Charlesbourg au centre-ville, en passant par Limoilou. D’autres aménagements en mobilité active font aussi actuellement l’objet de consultations, notamment dans le secteur du Boulevard des Alliés et de la 22e Rue.

Pendant la dernière année, la 4e Avenue Est a aussi profité de nouveaux aménagements cyclables. Le conseil de quartier de Lairet a également plaidé en faveur d’une piste cyclable sur la 1re Avenue, en plus de déplorer les nouveaux aménagements du côté de la 18e Rue.

Le service de vélos à assistance électrique, àVélo, a continué de se déployer en 2023, pour sa troisième année d’opérations. Des stations ont d’ailleurs été ajoutées dans Maizerets et dans le secteur sud de Lairet. Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) promet 115 stations en 2024.

Logement et quartiers de la Canardière

La pénurie de logements est au cœur des préoccupations de plusieurs personnes. À Québec, la Ville a annoncé un objectif qu’elle annonce comme «ambitieux», soit l‘ajout de 80 000 nouveaux logements d’ici 2040. Cette affirmation a cependant été remise en question par différents organismes.

La Ville de Québec a quand même commencé à se prévaloir de son nouveau droit de préemption, qui lui permet de d’acquérir des immeubles et des terrains, puis de les réserver pour des projets de logement social et abordable.

Dans Maizerets, la Ville a notamment acquis le terrain d’un ancien garage du boulevard Montmorency, en plus d’un autre bâtiment de l’avenue D’Estimauville.  Ceux-ci se trouvent au coeur de la vision entourant les quartiers de la Canardière, dévoilée par la Ville en fin d’année. La municipalité souhaite créer un nouveau milieu de vie agréable, qui s’appuie sur le logement, l’économie, la mobilité durable et l’environnement, dans ce secteur de Maizerets et du Vieux-Moulin (Beauport).

Un projet de la Maison Dauphine est aussi en développement dans Limoilou, pour accueillir des jeunes dans le besoin dans des logements transitoires.

Du côté de Maizerets, un nouveau projet potentiel de construction du promoteur Brivia, sur l’ancien terrain de Gaétan Moto, soulève des inquiétudes pour la sécurité sur l’avenue de la Capricieuse.

Finalement, pour connaître les plus récents développements dans les constructions immobilières de Limoilou, vous pouvez consulter le résumé de notre collaborateur Jean Cazes.

Qualité de l’air

Le dossier de la qualité de l’air a connu un développement majeur en 2023, avec le dévoilement du rapport Mon environnement, ma santé. On y pointait notamment du doigt les transports et le chauffage au bois. Dès le 1er janvier, il sera d’ailleurs interdit d’installer des nouveaux foyers décoratifs ou d’ambiance au bois.

En parallèle, le projet Limoil’air a continué d’amasser des données sur la qualité de l’air, notamment à l’aide de différents capteurs installés dans le quartier. En septembre, on dévoilait les résultats préliminaires, qui confirmaient que la concentration de particules fines touchait tout Limoilou.

Également, question de réduire l’impact du transport routier sur la pollution de l’air, plusieurs organismes continuent de plaider en faveur du remplacement des autoroutes Laurentienne et Dufferin-Montmorency par des boulevards urbains. Un projet d‘idéation de projet pour une quatrième phase de la Promenade Samuel-de-Champlain pourrait mener à ce genre d’idées. Il reste cependant à voir si le retour du troisième lien dans les plans du gouvernement Legault pourrait mettre ce projet en péril.

Ruelles, verdissement et jardins

Le dossier des ruelles du Vieux-Limoilou qui, dans plusieurs cas, appartiennent à Revenu Québec, continue d’alimenter les débats. Au-delà de projets de verdissement, qui n’avancent pas facilement, plusieurs citoyens riverains souhaiteraient que les ruelles soient municipalisées par la Ville de Québec (option que la Ville écarte actuellement). Même constat du côté du conseil de quartier du Vieux-Limoilou, qui suggère aussi l’idée d’un achat collectif par une fiducie d’utilité sociale. Une table de concertation citoyenne sur les ruelles a été créée à la fin de 2023, question de réunir les idées.

Certains projets de verdissement ont pu voir le jour en 2023, notamment grâce à l’arrivée d’Emprises – Espaces urbains, un nouvel OBNL. Celui-ci a pu planter plus de 100 arbres dans le quartier. Il s’est aussi joint à huit autres organismes de la basse-ville pour demander des objectifs de verdissement plus ambitieux.

Finalement, des jardins communautaires et collectifs s’ajoutent ou s’agrandiront. Le jardin communautaire Conway s’agrandira notamment. Du côté du parc d’Iberville, l’implantation de ce nouveau jardin avait été annoncé en début d’année, mais certains citoyens ont questionné la décision d’occuper près de la moitié du parc. Le parc Bardy comptait également sur un nouveau jardin collectif.

Vie économique, ouvertures et fermetures

Quelques nouveaux commerces ont ouvert leurs portes au cours des derniers mois. On peut notamment penser au Oui Oui, un café-buvette de Maizerets qui accueillait déjà ses premiers clients en 2022.

Sur la 1re Avenue, le Bar à Délices (dans le bâtiment du Gym Profil) sert des plats santés, tandis que la boutique Bébé de lait, face à l’hôpital Saint-François-d’Assise, offre des produits pour la maternité et les jeunes familles.

Sur la 3e Avenue, nombreux sont ceux qui ont expérimenté les sushis végés de Bloom Sushi. Nous annoncions également en primeur l’ouverture d’une succursale de la chaîne de restaurants à déjeuner L’Oeufrier, en 2024.

De son côté, la microbrasserie La Station quitte son local de la 18e Rue pour offrir ses bières au BIVOUAC, qui s’installe actuellement dans le Roc Gyms. Le magasin de produits vintage Le Petit Couture a quant à lui quitté son local de Maizerets pour s’installer sur la 3e Avenue.

Du côté des fermetures, notons les départs de l‘Épicerie 13/2 et de la Conserverie du Quartier, celle-ci fermant ses portes après 27 ans d’activités.

Du côté du Grand Marché de Québec, l’établissement a fait un sondage en début d’année, pour mieux connaître les désirs de sa clientèle. Quelques commerces avaient quitté à la fin de leur bail, en 2022. D’autres se sont ajoutés (boucherie, épicerie) et certains offrent des options gourmandes, comme les Macarons de Sophie et So Dominike Gourmandise, tandis que la Laiterie Charlevoix s’est dotée d’une Dînette.

Sécurité routière

La sécurité routière, surtout autour des écoles, a également été au cœur de l’actualité de Limoilou en 2023. Il faut dire que les préoccupations citoyennes se sont exprimées.

La Ville de Québec a testé des projets-pilotes de rues-écoles, notamment autour des écoles Stadacona, dans le Vieux-Limoilou, et des Jeunes-du-Monde, dans Maizerets. Cet établissement n’avait toutefois pas été nommé lors de l‘annonce inaugurale, ce qui a causé de la déception chez des parents impliqués.

En début d’année, la même école était aux prises avec des problèmes de limite de vitesse affichée, en raison d’un nouveau panneau électronique. Le problème avait ensuite été réglé.

Lairet, Maizerets, Vieux-Limoilou : autres sujets

Certains dossiers ne rentrent pas dans des catégories précises, donc faisons un bref résumé de d’autres sujets qui ont pu faire jaser en 2023, dans chaque quartier

Lairet

Du côté de Lairet, des consultations ont eu lieu autour de l’avenir des friches de la 41e Rue. En 2024, la Ville de Québec devrait dévoiler sa vision pour la 1re Avenue, ce qui devrait nous donner un indice de ce qui attend tout ce secteur.

La caserne de pompiers de Sainte-Odile fermera aussi ses portes, pour déménager dans un bâtiment neuf de Beauport. Le Centre de pédiatrie sociale aimerait bien récupérer le bâtiment pour ses projets.

Finalement, à la frontière entre Maizerets et Lairet, un immense terrain d’Hydro-Québec est en vente. Il reste à voir si ce qui s’en vient pourrait avoir un impact sur les projets touchant les friches.

Maizerets

Dans Maizerets, le conseil de quartier a été impliqué de près dans le développement du projet «Je suis de Maizerets», qui a doté le quartier de murales réalisées par MC Grou, pour représenter l’identité de ce secteur de Limoilou.

Le conseil de quartier a aussi dénoncé le démantèlement de la place Maizerets, devant l’église Saint-Pascal, dont il espère le retour.

Également, le Carrefour Saint-Pascal, qui accueillait plusieurs groupes communautaires, dont les Scouts de Maizerets, a dû fermer ses portes. Plusieurs organismes ont déménagé à l’extérieur du quartier.

La Table citoyenne Littoral Est se réjouit de l‘abandon de la zone d’innovation InnoVitam, qui devait se développer dans Maizerets. Cet organisme espère aussi pouvoir donner une vocation de Centre social autogéré au garage municipal.

Vous avez aussi été plusieurs à vous interroger sur l’abattage d’arbres dans Maizerets, près du Domaine Maizerets, une décision prise par Hydro-Québec.

L’ascenseur du Domaine Beauséjour est finalement revenu en activité, après plusieurs mois d’interruption.

Finalement, la bibliothèque Canardière a rouvert ses portes en 2023, sous un nouvel aspect, après les travaux, mais aussi avec une nouvelle identité, celle de bibliothèque Marie-Claire-Blais.

Vieux-Limoilou

Dans le Vieux-Limoilou, plusieurs sujets ont déjà été abordés dans les lignes précédentes. Mentionnons quand même tout le débat entourant un possible changement de nom du cégep Limoilou.

Biométhanisation, LNH, majorité à l’hôtel de ville, etc.

Voici, en bref, quelques autres sujets qui ont retenu l’attention en 2023 : arrivée de la biométhanisation et fin de la distribution des sacs mauves, grève de 5 jours au RTC, grève dans le secteur public, subvention controversée pour des matchs présaison des Kings de Los Angles au Centre Vidéotron, majorité du parti de Bruno Marchand à l’hôtel de ville, victoire des Remparts à la Coupe Memorial, etc.

Chez nos voisins de Vanier et Charlesbourg

Même si c’est à l’extérieur de Limoilou, deux projets majeurs de développement pourraient avoir un impact sur le quartier dans les années à venir.

Notons d’abord le dévoilement du projet prévu au centre commercial Fleur de Lys, qui inclut 3 500 logements.

Un projet semblable est aussi en préparation dans le secteur des Galeries Charlesbourg, tout près de l’entrée vers Lairet.

Top 15

Comme promis en début d’article, voici un top 15 des articles les plus lus sur Monlimoilou.com en 2023. Notez que cette liste n’inclut pas ceux publiés sur Monquartier.quebec, qui touchent des sujets se trouvant aussi sur nos sites Monmontcalm.com, Monsaintroch.com et Monsaintsauveur.com. C’est aussi l’occasion de revenir sur des dossiers qui ont malheureusement du être écartés dans ce résumé :

1 – La 3e Avenue fera bouger les carnavaleux toute la soirée

2 – Le Grand Marché de Québec à la pêche aux suggestions

3 – Le Bar à Délices, nouveau coin santé pour emporter sur la 1re Avenue

4 – Hydro-Québec abat plusieurs arbres dans Maizerets

5 –14e fiesta pour Limoilou en musique et le Grand Bazar du Vieux-Limoilou 

6 – Un développement semblable à Fleur de Lys se trame aux Galeries Charlesbourg

7 – Le Patro Lapin revient fêter les 75 ans du Patro Roc-Amadour

8 – Des sushis végés sur la 3e Avenue

9 – Oui oui : un café-buvette et des antiquités dans Maizerets

10 – Des citoyen.ne.s décu.e.s par le réaménagement de la 18e Rue

11 – Première relâche déconfinée : un nouveau monde d’activités à Expocité (article commandité)

12 – 12 mois de ski à Fleur de Lys

13 – Ici vécut : Sylvain Lelièvre, au 245, 8e Rue

14 – Ça va «swingner» à la place Limouloise cet été!

15 – La Ruelle des Oiseaux de passage verdira à petits pas

Merci d’avoir pris le temps de lire et on se retrouve en 2024! En attendant, vous pourrez consulter les résumés de Monmontcalm (27 décembre), Monsaintroch (28 décembre) et Monsaintsauveur (29 décembre).

 

Lire aussi :

Bilan 2023 : «année charnière» pour Claude Villeneuve

S'il avoue que la courbe d'apprentissage était «abrupte» à sa première année comme co[...]

Lire sur Monlimoilou

L’année 2023 de Jackie Smith

Parentalité, qualité de l'air, tramway et les ruelles du Vieux-Limoilou : Jackie Smith re[...]

Lire sur Monlimoilou

Une année 2023 « tourbillon » pour Julie Vignola

L'année 2023 a été un tourbillon pour Julie Vignola.

« En effet, ça l'est encore [...]
Lire sur Monlimoilou

Sol Zanetti veut en finir avec la CAQ

La crise du logement, les « ravages » de l'insécurité alimentaire, la vague de violence[...]

Lire sur Monlimoilou

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir