Un premier corridor Vélo cité reliant Charlesbourg, Limoilou et Saint-Roch

Un premier corridor Vélo cité reliera Charlesbourg au centre-ville. Le tracé passera par Limoilou. Ce lien cyclable quatre saisons se déploiera jusqu'à l'entrée de Saint-Roch. Les travaux débuteront dès 2024 et se poursuivront par phases jusqu'en 2026. La mise en service s'effectuera progressivement au fur et à mesure que le projet avancera.

Un premier corridor Vélo cité reliant Charlesbourg, Limoilou et Saint-Roch | 12 décembre 2023 | Article par Thomas Verret

Une cycliste traversant une lumière sur la 4e Avenue. La Ville analyse la possibilité d’y faire passer le corridor Vélo cité Charlesbourg/Centre-Ville, dont la réalisation se déroulera sur une période de deux ans.

Crédit photo: Thomas Verret

Un premier corridor Vélo cité reliera Charlesbourg au centre-ville. Le tracé passera par Limoilou. Ce lien cyclable quatre saisons se déploiera jusqu’à l’entrée de Saint-Roch. Les travaux débuteront dès 2024 et se poursuivront par phases jusqu’en 2026. La mise en service s’effectuera progressivement au fur et à mesure que le projet avancera.

« En 2024, il est visé que Charlesbourg soit relié à Limoilou, et en 2025, au centre-ville », annonce la Ville de Québec dans un communiqué aujourd’hui (mardi).

Accessible à l’année longue, le corridor Vélo cité Charlesbourg/Centre-Ville « établira un lien direct entre deux destinations » et assurera « un meilleur partage de la voie publique », précise l’administration municipale.

Les aménagements « confortables et sécuritaires » seront adaptés à « tous les profils de cyclistes », peut-on également y lire.

« Nous avons choisi l’axe Charlesbourg/Centre-Ville comme premier corridor Vélo cité officiel, car il correspond à l’axe ayant un fort potentiel cyclable actuel et anticipé dans ce secteur », soutient Pierre-Luc Lachance, vice-président du comité exécutif responsable du transport et de la mobilité.

Détails du projet

À terme, ce corridor Vélo cité se composera de six tronçons, incluant deux antennes ouest et est, dans Charlesbourg. Celui-ci aura une longueur de 6,7 km en empruntant  l’antenne est (3e Avenue Est) et prévoit l’ajout de 2,3 km pour l’antenne ouest (3e Avenue Ouest). Il traversera donc des liens cyclables existants, lesquels seront mis à niveau, le tout jumelé à la création de nouveaux liens.

  • Tronçon 1 (antenne Charlesbourg Ouest) : 3e Avenue Ouest et la 52e Rue ou la 55e Rue (en analyse), entre la 76e Rue et la 4e Avenue Est (projet évolutif, réalisation 2024).
  • Tronçon 2 (antenne Charlesbourg Est) : 3e Avenue Est entre la 79e Rue et le Corridor des Cheminots (projet évolutif et permanent, réalisation 2025).
  • Tronçon 3 : 4e Avenue, de la 52e Rue à la 22e Rue (projet évolutif réalisé en 2023 et bonifié en 2024, transformation en projet permanent réalisé en deux phases en 2025 et 2026).
  • Tronçon 4 : 4e Avenue (2024) OU 3e Avenue (2025), entre la 22e Rue et le chemin de la Canardière (projet permanent, consultation sur le choix de l’axe à venir en janvier 2024).
  • Tronçon 5 : 3e Avenue, entre le chemin de la Canardière et la rue du Prince Édouard (projet permanent, réalisation 2025).
  • Tronçon 6 : rue du Pont, entre la rue du Prince-Édouard et la rue Saint-Vallier Est (projet évolutif, réalisation 2024).
La carte du corridor Vélo cité Charlesbourg/Centre-Ville.
Crédit photo: Ville de Québec

Consultations en cours

Pour le Vieux-Limoilou, la Ville invite les citoyens à se prononcer sur le choix du tracé à privilégier entre les deux scénarios à l’étude présentement, soit la 3e ou la 4e Avenue, pour le tronçon situé entre la 22e Rue et le chemin de la Canardière.

La municipalité met aussi en ligne deux autres questionnaires. L’un au sujet du tronçon 1, entre la 3e Avenue Ouest et la 52e Rue ou la 55e Rue. Et l’autre concernant le tronçon 6 se terminant sur la rue du Pont, entre les rues du Prince-Édouard et Saint-Vallier Est.

Les résultats « alimenteront » l’administration Marchand » dans l’élaboration de la planification finale du corridor Vélo cité Charlesbourg/Centre-Ville.

Publicité

Les gens intéressés peuvent participer en sélectionnant un projet.

Des séances d’information se tiendront au printemps pour les tronçons dont la réalisation est prévue en 2024.

Réactions

La continuité de la piste cyclable sur la 4e Avenue à partir de la 22e Rue « est une très bonne idée » aux yeux de plusieurs cyclistes qui ont l’habitude d’emprunter l’artère. C’est ce que souligne notamment Sara-Maude Martin-Verret à l’auteur de ces lignes.

Le Conseil de quartier de Lairet n’est pas surpris, non plus, d’apprendre que la municipalité envisage de prolonger le lien cyclable de la 4e Avenue. La réduction de cette voie « très large » permettrait d’y apaiser la circulation.

« C’est déjà un corridor emprunté par les cyclistes et la sécuriser davantage semble une bonne idée », estime la présidente, Julie Tremblay-Potvin, dans une déclaration à Monlimoilou.

Le Conseil de quartier du Vieux-Limoilou abonde dans le même sens. Son président évoque le sentiment d’insécurité vécu par bon nombre de citoyens sur la 4e Avenue, en lien avec les aménagements artériels, le non-respect des traverses piétonnes et le défi de transit piétonnier dans ce secteur.

« À chaud, c’est certain qu’on a un sentiment assez favorable par rapport à l’opportunité que ce corridor-là pourrait représenter pour un aménagement plus convivial, plus apaisé, de la 4e Avenue, C’est d’ailleurs quelque chose qui est déjà demandé par le conseil de quartier depuis très longtemps », rappelle Raymond Poirier.

Également administratrice sur le conseil de quartier de Lairet, Flora Charlet, appréhende pour sa part des impacts indésirables sur une artère commerciale comme la 3e Avenue, sur le stationnement, entre autres.

« Je vois quelques enjeux de cohabitation avec un carrefour Vélo cité sur la 3e Avenue. »

Elle plaide ainsi pour un corridor Vélo cité sur la 4e Avenue et une mise à niveau de la sécurité sur la piste cyclable de la 3e Avenue.

Ce type d’aménagements fait « une grande différence sur la part modale de l’automobile », salue par ailleurs Mme Charlet.

Le conseil de quartier de Lairet aurait cependant souhaité une piste cyclable sur la 1re Avenue, pour redynamiser la vie commerciale et la vie de quartier. Là aussi, l’organisme privilégie une réduction de la largeur de la voie et de la vitesse automobile par la même occasion. Bref pour favoriser les déplacements actifs dans le secteur.

La Ville de Québec a l’intention de mettre en place graduellement des corridors Vélo cité afin de desservir les principaux axes de mobilité du territoire. La municipalité fournit plus de détails à ce sujet sur son site.

Lire aussi :

L’agrandissement du jardin Conway pour favoriser l’agriculture urbaine

Lundi soir, la Ville de Québec présentait le projet d'agrandissement du jardin communauta[...]

Lire sur Monlimoilou

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.