1 500 logements projetés sur le site des Galeries Charlesbourg

Trudel Alliance veut redonner vie aux Galeries Charlesbourg. Le promoteur immobilier projette la construction de 1 500 logements sur une période d'environ huit ans. L'entreprise compte investir près d'un milliard de dollars pour revaloriser cette propriété tristounet.

1 500 logements projetés sur le site des Galeries Charlesbourg | 15 mai 2024 | Article par Thomas Verret

Situées aux limites des quartiers Saint-Rodrigue et Lairet, les Galeries Charlesbourg subiront une transformation majeure au cours des prochaines années. Le centre commercial de la 1re Avenue sera notamment déconstruit pour les biens du projet.

Crédit photo: Trudel Corporation

Trudel Alliance veut redonner vie aux Galeries Charlesbourg. Le promoteur immobilier projette la construction de 1 500 logements sur une période d’environ huit ans. L’entreprise compte investir près d’un milliard de dollars pour revaloriser cette propriété tristounet.

La première pelletée de terre, conditionnelle à l’autorisation municipale pour l’usage résidentiel, est prévue au printemps 2025.

« Si tout se passe bien, l’adoption du règlement de zonage s’effectuera en juillet », a indiqué l’urbaniste Eliana Vivero, mardi soir, lors d’une consultation publique de la Ville de Québec au Centre communautaire Marchand.

Besoin criant de logements

Avec un taux d’inoccupation très bas à Québec (NDLR : 0,3% dans l’arrondissement de Charlesbourg), la Ville « est en grands changements, parce qu’on manque de logements », a exposé la conseillère responsable de l’habitation au comité exécutif, Marie-Pierre Boucher. Et c’est d’autant plus vrai dans le quartier Saint-Rodrigue, où seulement 4% des logements ont moins de huit ans.

« On croit que la meilleure façon de construire, c’est la densification (…) plutôt que de faire de l’étalement urbain », a déclaré l’élue municipale.

Le projet aux Galeries Charlesbourg se veut une suite logique du développement actuel à Place Fleur de lys, puisqu’il s’agit d’une autre densification par l’intérieur, laquelle prévoit donc des bâtiments de 6 à 14 étages en bordure de l’autoroute Félix-Leclerc. De ces 1 500 futures unités d’habitation, Trudel Alliance vise un ratio de 10 à 15 % de logements abordables au sens de la définition de la Société canadienne d’hypothèques et de logements (SCHL), c’est-à-dire quand un ménage consacre moins de 30% de son revenu brut pour se loger, en fonction du revenu médian dans la région.

Première étape

Trudel Alliance souhaite d’abord construire deux immeubles de 150 logements, face à la 2e Avenue, ainsi que deux rez-de-chaussée commerciaux de 15 000 à 20 000 pi² chacun.

À terme, le rez-de-chaussée commercial s’étendra sur 300 000 pi², incluant des commerces situés en façade de la 1re Avenue.

« On a de la place pour amener de nouveaux services, parce qu’on veut revaloriser l’expérience commerciale pis faire environ 300 logements pour commencer à amener du monde sur la propriété et créer une activité globale au coeur des Galeries Charlesbourg », a résumé David Chabot de Trudel Corporation.

Publicité
Vue des Galeries Charlesbourg en janvier 2021
Des commerces pour qui les affaires vont bien resteront présents sur le site des Galeries Charesbourg, dont le IGA, la SAQ, le Buffet des continents et la banque RBC. Le Centre d’obstétrique et gynécologie de la Cité maintiendra d’ailleurs ses activités pendant les travaux.
Crédit photo: Archives (Jean Cazes)

En procédant par phase, des commerces existants pourront s’installer dans des locaux définitifs, et non pas temporaires.

« Ce qu’on veut éviter à tout prix, c’est la rénoviction commerciale », a fait savoir le directeur du bureau du président de Trudel Corporation.

« Nos commerçants (…) on ne veut pas qu’ils s’en aillent et qu’ils reviennent, parce que, ça, ça ne marche jamais. On veut qu’ils se déplacent sur le même site et qu’ils continuent à faire des affaires sans interruption », a précisé M. Chabot.

Convivialité

Durant les consultations citoyennes tenues par Trudel Alliance, il y a deux ans, beaucoup de personnes avaient émis le souhait de démailler la propriété, afin de la rendre plus vivante et conviviale.

Les aménagements à venir incluent justement une galerie marchande couverte pour protéger les piétons des intempéries.

Des interventions, visant à assurer une circulation fluide au coeur de la propriété, sont aussi prévues sur la 2e Avenue. Cette artère se butte présentement à un grand stationnement. L’objectif consiste à connecter la 2e Avenue avec la 1re Avenue, en la faisant déboucher autrement. Une rue municipalisée et une piste cyclable en dehors de la route traverseront le site.

« Parce que ça prend une vraie rue dans un nouveau quartier, si l’on veut, pour rendre ça bien animé et facile d’accès », a fait valoir le représentant du promoteur immobilier.

Des parcs de poche, soit des espaces verdis, des îlots de fraîcheur, seront aménagés en périphérie des immeubles.
Crédit photo: Trudel Alliance

La Ville, de son côté, mène actuellement une analyse de la circulation dans le secteur. Mais chose certaine, l’administration municipale voit le tout d’un bon oeil.

« Le site n’est qu’une grosse tâche d’asphalte en ce moment », a décrit le conseiller en développement économique au Bureau des grands projets, Olivier Doré-Bouchard.

Une vue aérienne des Galeries Charlesbourg.

RPA

Qui plus est, Trudel Alliance réserve un emplacement pour accueillir une résidence privée pour aînés (RPA).

« C’est une industrie qui est en difficulté en ce moment. On aimerait ça en avoir une (…) On cherche un partenaire », a spécifié le directeur du bureau du président de Trudel Corporation.

L’entreprise n’écarte pas non plus un usage hôtelier.

Stationnement

Les quelque 700 à 800 cases de stationnement des locataires seront situées à l’intérieur de la propriété, au rez-de-chaussée. De ce fait, on prévoit un ratio de 1,3 stationnement par unité d’habitation. Il y aura également des stationnements commerciaux intérieurs.

La présentation de ce projet d’avenir pour les Galeries Charlesbourg est disponible sur le site de Trudel Alliance.

Une consultation par écrit se tient jusqu’au 22 mai.

Lire aussi :

Vision de la 1re Avenue : la Ville dit avoir «les deux mains sur le volant»

L'élue responsable de la planification et de l'aménagement du territoire, Marie-Pierre Bo[...]

Lire sur Monlimoilou

1re Avenue : une densification importante à venir d’ici 2040

D'ici 2040, la Ville de Québec planifie l'ajout de plus de 2 000 logements sur les terrain[...]

Lire sur Monlimoilou

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir