Centre Mgr Marcoux : un souper-spectacle de musique trad pour soutenir le milieu de vie

Le Centre Mgr Marcoux organise une première activité de financement au profit du secteur famille-jeunesse, le samedi 27 janvier : un souper-spectacle de musique traditionnelle québécoise.

Centre Mgr Marcoux : un souper-spectacle de musique trad pour soutenir le milieu de vie | 18 janvier 2024 | Article par Thomas Verret

Le groupe folklorique Option Trad se produit au Centre Mgr Marcoux à l’occasion d’une soirée-bénéfice.

Crédit photo: Option Trad

Le Centre Mgr Marcoux organise une première activité de financement au profit du secteur famille-jeunesse, le samedi 27 janvier : un souper-spectacle de musique traditionnelle québécoise.

L’organisme communautaire se tourne vers le financement populaire comme stratégie pour boucler son budget, « sans coupure de services », explique le directeur général Olivier Mercier.

Accessibilité aux services

Au cours de cette soirée-bénéfice, les gens taperont des pieds et des mains avec le groupe Option Trad et dégusteront un bon spaghetti, au coût de 40$, taxes incluses. L’événement vise ainsi à soutenir l’animation du milieu de vie, à financer des activités pour les familles et les jeunes, comme le camp de jour Ado Zone ou la halte-garderie, par exemple.

« Ce sont tous des services qu’on veut offrir au plus faible coût à la population, parce qu’on est bien conscients que ce n’est pas tout le monde qui a la capacité financière de se payer ces services-là », explique M. Mercier.

Avec les besoins grandissants dans la communauté, l’argent se destine au déploiement de services dans l’immédiat, en plus de contribuer à venir pallier certains déficits de l’organisme.

« Parfois, on fait des choix qui nous amènent à tenir certaines activités, même si elles sont déficitaires », précise d’ailleurs le DG du Centre Mgr Marcoux.

Recrutement de la main-d’œuvre

Étant donné la compétitivité salariale toujours croissante, l’attraction et le maintien à l’emploi d’un personnel qualifié requièrent de bonnes conditions de travail, de bons salaires.

« Nos coût principaux, ce sont les humains, les gens qui vont offrir le service », souligne également Olivier Mercier.

« Et on travaille d’humain à humain. Les employés, ce sont des gens qui interviennent dans la vie d’autres gens. Il faut donc s’assurer d’avoir la bonne personne au bon endroit pour intervenir », estime ce dernier.

Publicité

Fête d’hiver

En fait, toute cette journée se déroule sous la thématique « Traditions québécoises » au Centre Mgr Marcoux.

Une fête hivernale, destinée à l’ensemble de la population, notamment aux nouveaux arrivants, s’y tient, de 12h à 16h.

La programmation de cet événement gratuit se compose, entre autres, d’animations traditionnelles, d’activités bûcheronnes, d’initiation au patinage, de château de neige, de jeux libres, de tire d’érable et même d’une cabane à sucre mobile.

À même le parc Bardy, on retrouve le Centre Mgr Marcoux, au 2025, rue Adjutor-Rivard, dans le quartier Maizerets de Limoilou.
Crédit photo: gracieuseté

Lire aussi :

LPHF : Jackie Smith souhaite un club de hockey féminin à Québec

La toute nouvelle Ligue professionnelle de hockey féminin (LPHF) débutait ses activités [...]

Lire sur Monquartier

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir