Limoilou dans les années 1960 : le défilé du Carnaval de Québec sur la 3e Avenue

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Nous nous penchons ce dimanche sur le défilé du Carnaval ainsi que sur une autre de ses attractions oubliées, celle-ci considérée de nos jours comme étant « dépassée » : les duchesses.

Limoilou dans les années 1960 : le défilé du Carnaval de Québec sur la 3e Avenue | 21 janvier 2024 | Article par Jean Cazes

Le Carnaval au cœur du Vieux-Limoilou. 20 février 1960.

Crédit photo: BAnQ

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Nous nous penchons ce dimanche sur le défilé du Carnaval ainsi que sur une autre de ses attractions oubliées, celle-ci considérée de nos jours comme étant « dépassée » : les duchesses.

Prise en 1960, cette photo tirée de la collection BAnQ numérique a récemment retenu notre attention dans le groupe Facebook Souvenir retrouvé. On y voit le char allégorique de CKCV sur la 3e Avenue, à la hauteur de la 12e Rue, au défilé de jour du Carnaval de Québec. Dans ce temps-là, la radio parlée était particulièrement appréciée sur les ondes AM, mettant entre autres en vedette Saint-Georges Côté, « le Prince des annonceurs », à la défunte station CKCV, et un peu plus tard, José Mathieu à CHRC.

En introduction de la galerie d’images à la toute fin, la scène réactualisée, une vue en direction ouest, date du 16 janvier dernier. En lieu et place de l’immeuble résidentiel sur la gauche disparu depuis (incendie ?), opère aujourd’hui une succursale de la SAQ. Sur la droite, le casse-croûte Frite Alors! a vu le jour en 2017 dans le local qu’occupait à l’époque le restaurant Chez Yves (Source : l’édition 1960 des Annuaires Marcotte).

Sur l’édition 1960 du Carnaval

Le Soleil du 13 février 1960 en page 23. CLIQUER POUR AGRANDIR.
Crédit photo: BAnQ - Fonds Le Soleil

Comme le rappelle la Ville de Québec, notre Carnaval d’hiver, dans sa version dite moderne, a refait surface en 1955, après une éclipse de 49 ans :

« En janvier 1955, le maire de Québec cède solennellement les clés de la ville à Bonhomme Carnaval, qui fait sa première apparition publique. Des duchesses et une reine font aussi partie de cette première édition renouvelée. Un palais de glace se trouve toujours au centre des festivités et la course en canot à glace entre Québec et Lévis demeure une activité phare. Un grand défilé de chars allégoriques attire également les foules. »

Le Soleil du lundi, 22 février 1960 en page 22, consacré .
Crédit photo: BAnQ - Fonds Le Soleil

L’édition de 1960 de cette fête populaire s’est déroulée du 13 au 28 février. C’était la coutume à l’époque : les médias consacraient beaucoup d’espace au Carnaval. Notons l’exemple du quotidien Le Soleil du 22 février, où l’on peut consulter plusieurs articles et photos à propos de l’événement, en particulier sur son défilé du samedi.

Nostalgie des duchesses

La cuvée 1957 des duchesses et leur reine. Autres photos en fin d’article.

Du Carnaval, certains regrettent encore aujourd’hui la disparition des duchesses, une tradition interrompue en 1997. Après un arrêt de 17 ans, elle a fait un retour de 2014 à 2018, avant de plier définitivement bagage. On se souvient aussi des controverses soulevées par cette activité à l’époque, en particulier à la suite du long documentaire Le soleil a pas de chance (Robert Favreau, 1975), qu’on peut visionner sur le site de l’ONF.

Tel que souligné par la Société historique de Québec dans sa publication Les duchesses du Carnavals en 1961 sous la plume d’André Marceau, la région de Québec était divisée en sept duchés :

« Chacun choisissait parmi ses belles filles une duchesse pour le représenter à la cour du Bonhomme. La duchesse était alors éligible à l’élection de la reine du Carnaval. […]

Publicité

Pendant plus de quarante ans, la population a été charmée par les sourires chaleureux de ces ambassadrices de la joie et de la gaieté. […] Ces jeunes femmes au sourire radieux visitaient les hôpitaux ainsi que d’autres organismes et demeuraient présentes dans le cœur des gens. Cette expérience formidable a permis à des centaines de jeunes filles de vivre un rêve, et à des créateurs québécois d’émerger dans le milieu de la mode. […] »

Le maire Gilles Lamontagne entouré des duchesses en 1973.

En complément, on se souvient de la Revengeance des Duchesses. Cet événement alternatif a eu lieu pendant dix ans, jusqu’en 2019. La Revengeance des Duchesses avait notamment été initiée notre collaboratrice des premières heures de Monlimoilou, Marjorie Champagne.

Cette année, le Carnaval de Québec soulignera son 70e anniversaire du 25 janvier au 11 février.

Vous avez de bons souvenirs à nous partager sur le Carnaval et ses duchesses ? Des informations à nous transmettre concernant la disparation de l’immeuble à logements au coin de la 12e Rue ? N’hésitez pas à contacter la rédaction : nouvelles@monquartier.quebec.

Lire aussi :

Saint-Sauveur dans les années 1960 (31) : le petit train du Carnaval parcourant la rue Sainte-Thérèse

La série « Saint-Sauveur dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à tr[...]

Lire sur Monsaintsauveur

La « Caravane Québec-Maine »

Auteur de D’Irlande, de Limoilou et d’ailleurs, Denys Hawey partage pour nos [...]

Lire sur Monlimoilou

Revengeance des duchesses 2019 – Joëlle de Limoilou, la duchesse des rencontres

La nouvelle duchesse de Limoilou pour la Revengeance des duchesses, Joëlle Vaillancourt, e[...]

Lire sur Monlimoilou

José Mathieu (1939-2016) : l’inoubliable « Monsieur Panique » de nos urgences tempêtes

Comme suite à la rétrospective de nos tempêtes d'hiver marquantes, voici un retour dans [...]

Lire sur Monquartier

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.