Vieux-Limoilou : ouvrir un dialogue avec le Service des loisirs

Le Conseil de quartier du Vieux-Limoilou désire poursuivre le dialogue entamé avec le Service des loisirs de la Ville de Québec concernant l’aménagement d’une aire de loisirs sur un terrain vacant en bordure des bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency. Au-delà de ce projet spécifique, le Conseil aimerait mieux comprendre les critères pris en compte par la Ville pour l'aménagement de nouveaux équipements de loisir.

Vieux-Limoilou : ouvrir un dialogue avec le Service des loisirs | 18 janvier 2024 | Article par Olivier Alain

Une partie du parc d’Iberville sera occupée par un jardin communautaire à partir de l’été 2024. L’ajout d’une aire de loisirs en bordure du parc permetterait de maintenir son attractivité.

Crédit photo: Thomas Verret

Le Conseil de quartier du Vieux-Limoilou désire poursuivre le dialogue entamé avec le Service des loisirs de la Ville de Québec concernant l’aménagement d’une aire de loisirs sur un terrain vacant en bordure des bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency. Au-delà de ce projet spécifique, le Conseil aimerait mieux comprendre les critères pris en compte par la Ville pour l’aménagement de nouveaux équipements de loisir.

En septembre 2023, les membres du Conseil de quartier ont proposé, dans une résolution adressée à la Ville, l’aménagement d’un terrain de basketball, d’une aire de planche à roulettes ou de toute autre infrastructure permettant de mettre en valeur le terrain actuellement inutilisé, adjacent au parc d’Iberville . L’aménagement de cette zone aurait aussi, selon eux, un effet bénéfique sur le sentiment de sécurité dans un des points d’entrée du quartier.

Une question de distance

La municipalité n’entend toutefois pas prioriser ce terrain pour de futurs aménagements. Elle évoque les courtes distances entre ce secteur et d’autres infrastructures de loisirs déjà présentes. Il faut savoir que la Ville estime qu’une aire de loisirs dessert la population vivant dans un rayon de 1,5 km.

Dans sa réponse à une résolution faite par le Conseil de quartier l’automne dernier, le Service des loisirs rappelle que des infrastructures répondant à des besoins similaires se trouvent déjà au parc Victoria, au parc Marchand et au parc Bardy, tous trois situés à environ 1,1 km du parc Iberville.

Raymond Poirier, président du Conseil de quartier, se questionne quant à l’importance de ce seul critère pour juger de la faisabilité d’un projet. « Il faut prendre en considération la composition urbaine et la capacité de déplacement dans le secteur. »

Pour lui, cela ne va pas de soi qu’un équipement d’un parc de Saint-Sauveur ou du nord de Maizerets desserve les personnes vivant dans le Vieux-Limoilou. Il voudrait connaître les autres critères qui influencent la municipalité dans l’analyse de futurs projets d’aménagements.

La réponse à la dernière résolution du Conseil de quartier fait mention d’une analyse multicritère, sans toutefois fournir plus de détails.

Ouvrir le dialogue

Dans le but d’avoir une meilleure compréhension du processus d’analyse menant au choix d’emplacement pour l’aménagement d’équipement de loisirs, le Conseil de quartier sollicite une rencontre avec une personne représentant le Service des loisirs. Les membres espèrent que les échanges de vive voix permettront de clarifier certains points quant au refus d’aménager une aire de loisirs en bordure du parc d’Iberville, mais également de mieux comprendre le processus décisionnel entourant la mise en place d’infrastructures de loisirs de façon générale.

Il est possible de suivre les activités du Conseil de quartier en consultant leur page Facebook.

Publicité

Lire aussi :

Parc d’Iberville : un jardin « envahissant »

Des citoyens questionnent la décision de la Ville de Québec d'aménager un jardin communa[...]

Lire sur Monlimoilou

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.