Qualité de l’air dans Limoilou : réaction du député André Drolet

À la suite de l’annonce ce matin de nouveaux éléments dans le dossier du nickel présent dans le secteur de Limoilou, le député de Jean-Lesage, M. André Drolet, et le porte-parole de l'opposition officielle pour la Capitale nationale, M. Sam Hamad, on réagi par voie de communiqué cet après-midi.Ils demandent tous deux au ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, de travailler pour les citoyens de la région et de ne pas l’utiliser le dossier du port comme prétexte pour attiser les chicanes avec le gouvernement fédéral. Ils désirent également réitérer l’importance que tous les partis collaborent dans ce dossier préoccupant afin de trouver une solution durable aux problèmes de poussière de nickel dans Limoilou.

Dans les médias ce matin, nous avons appris des éléments embarrassants pour le ministre Blanchet. C’est pourquoi nous croyons qu’il doit faire toute la lumière en demandant à son ministère d’examiner tous les échantillons prélevés au Port de Québec. La situation actuelle me préoccupe et je crois que la population a droit à de la transparence de la part du ministre et de la collaboration de tous les acteurs impliqués dans ce dossier. Ma priorité c'est de rassurer mes citoyens sans partisanerie. Pour y arriver, tous les partis incluant le gouvernement doivent collaborer», a soutenu M. Drolet.

Le député ajoute avoir toujours accordé une grande importance à ce dossier et qu’il s’est impliqué notamment en assistant aux rencontres d’information du ministère de la Santé et des Services sociaux et du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs. Il ajoute être également resté en contact constant avec Mme Suzanne Verreault, conseillère municipale et présidente du comité de surveillance des activités du Port de Québec.

Aujourd’hui, je demande au ministre Blanchet d’être transparent et de ne pas faire de la petite politique sur le dos des citoyens et des entreprises de Québec. [...] Le ministre Blanchet devrait travailler dans les intérêts de tous les Québécois et chercher à faire front commun dans ce dossier », a ajouté monsieur Hamad.

En complément d'information, voici la réponse que le ministre Blanchet a fourni au journal Le Soleil cet après-midi.

Publicité