Si la tendance se maintient, pour Limoilou…

Une vingtaine de personnes sont allées à la rencontre des organisateurs lors du vote par anticipation, samedi dernier.
Une vingtaine de personnes sont allées à la rencontre des organisateurs lors du vote par anticipation, samedi dernier.
Ce soir à 17h, au Triplex Suspendu, aura lieu la soirée électorale qui viendra couronner la première campagne de vote de limoilou.votepour.ca. Depuis le 4 novembre dernier, plus de 1000 votes ont été enregistrés sur une soixantaine d’idées proposées pour améliorer Limoilou.«Nous visions 300 voteurs, mais surtout plus de 1000 votes exprimés. À partir de ce volume, on peut commencer à entrevoir des tendances et des opportunités [d’action]. [Ce] soir, on va dévoiler les quelques principaux résultats obtenus», explique Marc Jeannotte qui, avec Léon Talbot, agit comme organisateur de cette initiative qui vise à stimuler la participation citoyenne.Votepour.caParmi les idées qui obtiennent la faveur populaire, Marc Jeannotte cite l’avènement d’une fruiterie sur la 3e Avenue. «Tout ce qui touche la ruelle attire clairement les répondants», ajoutera-t-il aussi au passage en se réservant quelques surprises pour le top 10 des tendances qui sera décliné lors de la soirée électorale. L’occasion sera belle, une pinte à la main, de discuter des résultats avec les participants présents. Samedi dernier, au vote par anticipation, ils étaient une vingtaine de personnes à s’être déplacées pour rencontrer les organisateurs.

Projets à venir

Si la campagne officielle prend fin ce soir, l’initiative ne s’arrête pas là pour autant. La population de Limoilou Votepour.capourra continuer à voter sur ces idées en ligne (votepour.ca), en plus d’être interpellée sur d’autres projets similaires.

«Avec le support de la SDC, on va réaliser un projet-pilote avec des commerçants de la 3e Avenue, indique à ce titre l’organisateur. On veut développer un service de micro-consultation où on invite les résidents à évaluer différents aspects d’un commerce. Ce sera une occasion de tester, avec les commerçants, notre approche et de mieux la concevoir.»

Les idées exprimées dans le cadre de l’une ou l’autre de ces démarches sont par ailleurs susceptibles de donner lieu à l’émergence de projets. «On veut éviter de « tabletter » les idées», signale Marc Jeannotte, qui profitera d’ailleurs de la soirée électorale pour annoncer quelques projets à venir dans le cadre de la plateforme votepour.ca. Celle-ci sera lancée ce mardi dans une version préliminaire, puis dans une version définitive au début de 2015.Pour suivre votepour.ca sur les réseaux sociaux: Facebook et Twitter.