« Friche de la 41e Rue » : les idées fusent dans Lairet | 15 décembre 2022 | Article par Thomas Verret

Les citoyens du quartier se mobilisent en vue du développement de ces terrains vagues.

Crédit photo: Thomas Verret

« Friche de la 41e Rue » : les idées fusent dans Lairet

La requalification des terrains en friche de la 41e Rue représente une occasion de transformer le quartier Lairet et de lui donner une identité propre, à échelle humaine, estiment les citoyens.

La relance des consultations de la 1re Avenue amène les résidents à réfléchir à nouveau à l'avenir de ces terrains vagues appartenant à la Ville de Québec. Ce sujet chaud a fait l'objet d'un échange, mercredi soir, lors de la dernière assemblée de l'année du Conseil de quartier de Lairet.

Friche de la 41e Rue : le Conseil de quartier de Lairet veut connaître vos idées

Qu'aimeriez-vous voir sur cette bande de terrains qui traverse le quartier Lairet d'ouest en est?

L'organisme pose cette question aux résidents dans le cadre de sa thématique de décembre de l'initiative Tague ton quartier. Cet exercice consultatif met la table à un atelier participatif prévu à ce sujet par la Municipalité, en 2023. Sur la carte interactive, les idées reçues vont déjà bon train.

Chose certaine, les citoyen.ne.s privilégient une vocation sociale, communautaire et environnementale. De plus, les gens y voient une opportunité d'augmenter la canopée dans le secteur. Les participant.e.s proposent effectivement de bonifier le verdissement par l'ajout d'arbres.

Idées d'utilisation suggérées pour les terrains en friche de la 41e Rue

  • Place publique
  • Parc pour enfants avec des modules de jeux pour s'amuser et se rafraîchir
  • Parc à chiens
  • Bâtiment permettant la tenue d'activités communautaires et de loisirs
  • Mixité d'usages : commercial, commerces de proximité, résidentiel et espaces publics
  • Agrandissement du jardin communautaire Sainte-Odile
  • Forêt urbaine
  • Espace nourricier
  • Piscine.

Permission temporaire d'entreposage demandée par Griendel

Dans un autre registre, le Conseil de quartier de Lairet a émis une opinion favorable en lien avec une demande de modification du règlement d'urbanisme formulée par les propriétaires de la brasserie Griendel. En effet, les administrateurs de l'organisme se sont prononcés unanimement en faveur d'accorder une permission d'utilisation temporaire de trois ans d'une partie d'un bâtiment de la rue des Chênes ouest, à des fins d'entreposage.

Publicité

Depuis 2021, le Griendel loue un local de 140 m2 dans le Centre commercial des Chênes pour entreposer et étiqueter ses canettes de bière. La compagnie recherche actuellement un deuxième lieu de production pour y tenir spécifiquement ces opérations. Bref, à terme, elle n'aura plus besoin de ce local.

Du coup, la consultation se poursuit par écrit jusqu'au 21 décembre.

Le service d'entreposage avec mise en contenant et étiquetage des marchandises est interdit au Centre commercial des Chênes. Le Griendel demande donc un permis d'utilisation temporaire de trois ans. Les membres du Conseil de quartier de Lairet ont apprécié que les représentants de la brasserie viennent expliquer leurs besoins et répondre aux questions en personne.
Crédit photo: Ville de Québec

Un arrêt quatre directions au coin des Cerisiers - des Pins Ouest

Par ailleurs, la Ville de Québec aménagera un arrêt quatre directions au croisement de l'avenue des Cerisiers et de la rue des Pins Ouest. La conseillère municipale de Limoilou, Jackie Smith, a partagé cette récente annonce au Conseil de quartier de Lairet.

L'ajout de deux panneaux de signalisation d'arrêt obligatoire amélioreront la sécurité des usagers de la route à l'angle de l'avenue des Cerisiers et de la rue des Pins ouest, dans le quartier Lairet.
Crédit photo: Google map

À lire aussi :

L'ordre du jour 2023 de Pierre-Luc Lachance

En savoir plus sur...