Parc d’Iberville : un jardin « envahissant »

Des citoyens questionnent la décision de la Ville de Québec d'aménager un jardin communautaire sur la quasi moitié du parc d'Iberville.

Parc d’Iberville : un jardin « envahissant » | 21 septembre 2023 | Article par Thomas Verret

Le jardin communautaire se déploiera sur une surface de plus ou moins 1 300 mètres carrés.

Crédit photo: Thomas Verret

Des citoyens questionnent la décision de la Ville de Québec d’aménager un jardin communautaire sur la quasi moitié du parc d’Iberville.

Le Conseil de quartier du Vieux-Limoilou veut savoir pourquoi il n’y a pas eu de consultation citoyenne. Dans une résolution adoptée à son assemblée, mercredi soir, l’organisme se demande aussi qui a pris cette décision à la Ville, les motifs, etc.

L’hiver dernier, la municipalité a tenu une séance d’information publique au Centre Horizon concernant l’aménagement de ce jardin communautaire. Elle y a annoncé que l’aire du parc sera réduite d’environ 40 % pour ce projet.

Un jardin qui prend « beaucoup de place »

Depuis le début des travaux, des citoyens prennent conscience de l’espace existant  « amputé » par le futur jardin.

Le Conseil de quartier se désole de la perte d’un grand espace gazonné pouvant servir à la pratique de sports, comme le soccer, par exemple.

L’organisme ne demande pas à la municipalité de « ranger ses pelles ». Il propose plutôt que « les espaces non utilisés au pourtour du parc » servent à d’autres usages, soit un skateparc et un terrain de basketball.

« On suggère à la Ville d’évaluer les opportunités d’agrandir le parc d’Iberville pour maintenir son attractivité », a indiqué le président Raymond Poirier.

Appel à la réflexion

Le Conseil de quartier du Vieux-Limoilou invite finalement la municipalité à réfléchir à toute cette affaire.

A priori, personne ne pouvait prédire pareille réaction, la plupart des commentaires étant favorables à l’ajout d’un jardin communautaire dans Limoilou.

Publicité

« Personne n’est contre la tarte aux pommes », a imagé une administratrice Gabrielle Chagnon-Roy.

Ainsi, le Conseil de quartier soulève le fait que l’annonce de la mise en place de ce jardin est un peu passée sous le radar, malgré les efforts de communication de la Ville.

Plus de 2 000 invitations ont été envoyées pour cette rencontre informative publique en présentiel. Dans une image, on illustrait l’espace réservé au jardinage, la zone désignée du parc encerclée dans un plan aérien.

Cette vue illustre bien l’espace occupé par le jardin au parc d’Iberville.
Crédit photo: gracieuseté (Ville de Québec)

Indignation

Chose certaine, des citoyens en ont gros sur le cœur.

Ces résidents du Vieux-Limoilou ont l’impression « de se faire enlever » un lieu cher, d’avoir perdu un espace vert bénéfique à la vie de quartier, associé à des souvenirs aussi.

« C’est une mauvaise décision de la Ville », a répété un administrateur et secrétaire du Conseil de quartier Martin Claveau.

Le nouveau jardin communautaire ouvrira en 2024 au parc d’Iberville.

Cet article bénéficie du soutien de l’Initiative de journalisme local, financée par le gouvernement du Canada.

Lire aussi :

«Je suis de Maizerets » : un quartier à travers ses murales

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir