Un bistro thaï bientôt sur la 3e Avenue

bistro-thaiC'est un bistro thaï qui occupera dès avril 2015 l'espace récemment laissé vacant, sur la 3e Avenue, par le départ de Loukoum Cupcake. Monlimoilou.com a rencontré les deux copropriétaires, question d'en savoir un peu plus.D'emblée, le restaurant n'aura d'asiatique que le menu. Le décor ? Dans l'esprit d'une brasserie. Avec matériaux recyclés, poutres et autres boiseries.

On veut faire quelque chose de trippant. Tout sera dans la même pièce, salle à manger comme cuisine. Le feu des travaux dans la cuisine sera visible, ce qui donnera tout un effet lors de la préparation de certains plats, comme les sautés thaï flambés », indique Félix Lemieux.

Le tout, accompagné d'une terrasse à l'avant, de façon à bien profiter des mois d'été. Côté menu, on envisage deux rythmes de production : midi et soir. « Le midi, on prévoit un service express, avec commande au comptoir. Le soir, ce sera un service aux tables », note l'autre copropriétaire, Emmanuel Robert.Le nom du restaurant ? Miyagi Bistro thaï et sushi. Et oui, l'inspiration vient du film culte The Karate Kid.

On a fait un brainstorming pour trouver le nom, c'est l'un des premiers qui est sorti... C'est sûr qu'il va rester dans la tête de tous ceux qui connaissent le film ! », indique M. Lemieux.

Parcours heureux

Ils ont mis la chance de leur côté afin de dénicher leur local du 523 3e Avenue pour démarrer leur projet, mijoté depuis longtemps déjà.

Il y a une liste d'attente pour ouvrir un commerce sur la 3e ! On a travaillé fort pour trouver un local : on est allés cogner aux portes des commerces, on essayait de voir s'il y en avait qui prévoyait fermer... C'est par hasard qu'on a trouvé cette opportunité ! », poursuit M. Robert.

Publicité

Et la providence aura frappé à leur porte deux fois plutôt qu'une alors que, pour garnir leur cuisine, Emmanuel Robert et Félix Lemieux ont eu l'occasion de racheter les équipements du restaurant Yuzu du boulevard Charest Est, fermé récemment. « On peut dire que les astres se sont alignés pour notre projet ! », lance Félix Lemieux.