Limoilou dans les années 1960 : le Marché Régal de la 3e Avenue | 7 août 2022 | Article par Jean Cazes

Une vue vers l'est sur le Marché Régal, en 1962.

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Limoilou dans les années 1960 : le Marché Régal de la 3e Avenue

La série Limoilou dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources. Retour sur un autre commerce disparu du Vieux-Limoilou : le Marché Régal.

En date du 9 avril 1962, l'instantané en vedette évoque le souvenir de l'une de ces petites épiceries de quartier autrefois plus nombreuses qui facilitaient le quotidien des Limoulois et Limouloises. Ce commerce qui opérait sous la bannière GEM était situé près de la 13e Rue. Un certain M. Flageol en était le propriétaire. La scène comparative remonte au 14 juillet 2022.

Les deux autres photos d'époque qui illustrent cette capsule sont aussi tirées d'une série du fonds des célèbres photographes Lefaivre & Desroches. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet.

Depuis 2019, succédant à la Fournée bio, la boulangerie artisanale Chez Lefebvre occupe  l'ancien emplacement du Marché Régal, à l'adresse du 1296, 3e Avenue.

Le Marché Régal en 1962.
Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Il y a sept ans, nous avions aussi identifié cette épicerie dans une scène datant de 1955. Elle mettait en valeur des sculptures de glace du Carnaval.

L'an dernier, la Société historique de Québec a publié dans Le Journal de Québec le texte Limoilou : voyez à quoi ressemblait la 3e Avenue de l'après-guerre. Elle y rappelait entre autres qu'en 1947, on comptait pas moins de 12 épiceries et quatre boucheries sur la 3e Avenue.

Publicité

« Celles dont on se souvient le plus sont sans doute l'Épicerie Pakenham et le Marché Régal. »

Enfin, selon la dernière édition de l'Annuaire Marcotte, le Marché Régal avait toujours pignon sur rue en 1976 sur la principale artère commerciale du quartier.

Jocelyn Paquet et les Archives du Photographe

Jocelyn Paquet a été le gestionnaire des Archives du Photographe, fondées à l'origine sous le nom de studio Henri-Georges Pasquier, en 1993. Au fil du temps, des millions d'images, photos et négatifs, provenant de plusieurs fonds, ont nourri cette collection. Aujourd'hui retraité, Jocelyn Paquet demeure actif sur Facebook, où ses publications autour des archives passionnent ses abonné.e.s.

Vous avez des souvenirs à nous raconter sur cette épicerie? Des photos, peut-être, à nous partager? N’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook!

Voir la capsule précédente :

Limoilou dans les années 1960 : l'épicerie Godbout